Lundi 10

P1140250Tournée panoramique décevante, peu d’intérêt, même si la jeune guide a fait de son mieux. Elle a dû prendre avec elle sa fillette malade qui reste sagement au fond du car.

IMG_20180910_1448472

 

Départ à 14.45 h et Nina a pu rencontrer son amie Olga venue à bord pour une heure juste avant le départ. La gare fluviale garde sa silhouette de steamboat louisianais voguant sur le Mississippi.

 Je suis montée sur le sun deck où je retrouve Jacqueline et Jocelyne et nous avons bavardé en regardant te paysage défiler. Il fait frais et au passage, Jocelyne me signale les datchas de luxe, dont certaines pourraient abriter 100 personnes, d’autres sont moins ostentatoires et plus coquettes que ces immenses bâtisses. Bien entendu, ces résidences sont réservées aux apparatchiks argentés (mais ceci est un pléonasme)

P1140270

Plus tard, la séance « gilet de sauvetage en cas d’incendie » est l’occasion d’une partie de franche rigolade : le haut-parleur du bord nous a intimé l’ordre d’enfiler lesdits gilets orange, et un membre de l’équipage vérifiera s’il est correctement fixé. Nous sommes tous pliés en quatre dans la coursive où le « vérificateur » est le photographe du bord qui flashe quelques-uns d’entre nous… Rien à voir avec le sérieux des exercices à la H.A.L. (Holland America Line) chez qui le passager est répertorié et doit obligatoirement se rendre sur le pont, exactement au-dessous du canot qui lui est assigné en cas de naufrage. Si à bord du Lev Tolstoy il y en a, j’avoue n’avoir pas remarqué leur présence.  

IMG_20180910_1734340

Le cocktail du commandant et la présentation du personnel réunit une partie des passagers sur le sun deck, mais si le commandant boit du jus de pomme, aux invités est servi un pétillant du pays.

Nous devrons franchir 7 écluses pour descendre jusqu’à la Volga, et 8 encore d’Ouglich à Astrakhan..

IMG_20180910_1845564

Les écluses ont des portes qui me semblent gigantesques, plus grandes que celles du canal de Panama mais c’est peut-être parce que je les vois de plus près. La nuit tombe, la fraîcheur aussi et nous sommes invités à gagner la salle à manger pour le dîner.

P1140291

Notre table 10 est à la plus mauvaise place de la salle : située à un mètre de la porte toujours ouverte de l’office où la vaisselle est manipulée très bruyamment. Lorsque l’on demande qu’elle soit refermée, ça marche parfois jusqu’à 10 mn après lesquelles la porte reste ouverte à nouveau. Devrons-nous changer de table ?

Nous allons pouvoir nous coucher tôt sur la Moskova et nous réveiller sur la Volga !