Viol conjugal

Viol conjugal

Cette toile de Richard Tuschman me fait penser à Hopper.
Une histoire probablement mal partie et tout de même partie mais pour mal finir…
Lui aussi a peint de portes beaucoup de portes, d’escalier et de gens qui attendent ou regrettent.
Mais vous ?
Raconteriez vous une histoire qui comme l’a écrit « Patriiiick !!! » commencerait par 
« Vous habitez près d’ici ? Lui avais-je demandé. »
Et qui finirait par « Mais cet épisode était de peu d’importance dans le monde si dur et si incompréhensible où nous vivions depuis quelque temps. ».
Oui, comme ça ce serait chouette pour un lundi d’automne.
PS : Si vous saviez comme c'est agaçant de poster sur un blog avec un Internet boiteux et aléatoire

 

Vous habitez près d’ici ? Lui avais-je demandé. ...

Elle avait pris son air de mijaurée pour répondre qu’elle était encore chez ses parents. La chose m’avait alors amusé et il m’avais prit soudain l’envie d’en savoir plus à son sujet…

Je n’avais jusqu’alors, jamais eu l’opportunité de côtoyer une fille dont on dit qu’elle est ‘’convenable’’. Celles que je fréquentais étaient des ‘’vive-la-joie’’ pétulantes et pas farouches avec lesquelles je prenais du bon temps.

J’avais bien compris que je lui avais tapé dans l’œil et que ce ne serait pas difficile de se faire admettre par ses parents pour peu que je me surveille afin d’avoir l’air digne de la fréquenter.

Tout se passa très bien mais quand le papa posa la question à laquelle je n’avais pas pensé ‘’A quand le mariage ?’’ j’en fus si estomaqué que j’eus le plus grand mal à répondre.

Coincé… j’étais coincé…

Cependant, j’avais compris que je pouvais entrer dans une famille aisée qui me faciliterait la vie et nous fûmes rapidement mariés. Le hic, c’est qu’au lit, mon épouse n’apprécia pas mes approches que je finis par lui imposer. Que diantre ! c’est qui l’homme, le mâle dominant ? Celui qui fait pipi contr’ le mur comme le disait mon daron ?

Depuis quand les femmes feraient-elles la loi ?

§

Ce matin, elle s’est levée avant moi et a mis sa robe rouge (celle que je déteste parce que, dehors, on la regarde avec intérêt : je parle de ma femme, pas de la robe…

Quand je l’ai bousculée sur le lit, elle a eu comme un râle de protestation… alors j’ai cogné, cogné plus fort que d’habitude et elle est ‘’passée à la casserole’’. Il n’y aurait pas de viol entre époux dit la sagesse populaire, et comme d’habitude, elle n’aura pas le courage d’aller le signaler aux autorités.

C’est paraît-il aujourd’hui la Journée contre les violences faites aux femmes.

Foutaises que tout ça !

 

Mais cet épisode était de peu d’importance dans le monde si dur et si incompréhensible où nous vivions depuis quelque temps.