Au travail !

Au travail

Sveltana guettait chaque jour après le travail à la mine le passage du bel Alekseï sans jamais pouvoir croiser son regard.

C’est qu’il y avait non seulement les collègues féminines qui elles aussi, tentaient leur chance d'attirer son attention, mais aussi et surtout les compagnons du héros dont on parlait désormais avec admiration et envie…

Car même le camarade Staline, le petit père du peuple, avait reçu Alekseï dans son bureau du Kremlin pour le féliciter… c’est dire ! Il était revenu à la mine avec une étoile rouge accrochée à sa veste, mais on l’avait affecté à un poste plus prestigieux en surface pour permettre au héros national de changer l’esprit des travailleurs en les persuadant qu’il fallait produire plus, bien plus que les quotas imposés, et que si, lui, avait pu se dépasser, chacun d’eux pourrait le faire afin de glorifier le Parti, le bolchevisme et  la mère-patrie.

La Pravda avait longuement décrit l’extraordinaire performance du mineur, le décrivant comme un surhomme entièrement au service de la patrie et du bolchevisme… Le journal avait fait une erreur en l'appelant Alekseï et non Andrei, mais le camarade Staline n'avait pas voulu de rectification, la Pravda ne se trompait jamais, c'était bien connu.

§

 Sveltana n’a jamais pu approcher le dieu de la mine, Alekseï Skathanov…