19 mai 2021

Un repas antillais clandestin

Il faut un désormais un motif impérieux pour entrer dans les Antilles Françaises, et peu-être ailleurs. La question ne s’est pas posée autrement : je vais désormais devoir vivre en Guadeloupe puisque je ne peux plus vivre seule à Nantes. Dans un premier temps je serai chez ma fille et mon gendre avant qu’une place ne se libère  dans la maison de retraite ‘’Canella’’ sur la plage de Vieux Habitants. En cas de besoin, je n’hésiterai pas à reprendre mon rôle de vieille dame invalide qui est tout à fait au point… Jeudi,... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 17:13 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
16 mai 2021

Retour périlleux

La voiture est sagement restée dans le garage le temps de notre séjour. Nous n’avons pu entrer en contact avec aucune des agences H..z, les numéros surtaxés appelés d’un portable étranger n’aboutissent pas : entendez qu’ils ne sonnent même pas. Nous devons donc  rentrer dans la voiture malade, espérant que le pneu avant droit tienne la route… Nous avons en poche des résultats de tests covid miraculeusement mis à jour (vive l’ordi !) les nôtres, passés pour venir ici à Barcelone étant périmés de la veille. Les loulous... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 22:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 mai 2021

De Barcelone à Pointe à Pitre

Décidément, mes enfants me font vivre au dessus de mes moyens ! Cinq jours dont deux pour la route, trois sur place à Barcelone, puis 8.50 h de vol hier entre Paris et Pointe à Pitre... Que j'vous raconte le premier périple... Ma 205 qui a vaillamment dépassé ses 25 ans, mais qui est aussi belle qu’à son premier jour (ou presque) a trop ‘’d’heures de vol’’ pour que l’on prenne le risque de faire la longue route Nants-Barcelone et retour avec la vénérable compagne de mes sorties.   Nous allons donc louer un véhicule…   ... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 23:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
08 mai 2021

Quelle semaine !

Une semaine agitée ! J’ai eu une semaine dont le programme a été chargé ! Jugez-en… Mon fils Pierre est arrivé de Cannes lundi soir 3 mai, et ma fille Hélène des Caraïbes le lendemain 4, cueillie à l’aéroport par Armel, l’aîné de ses jumeaux (Axel l’autre moitié reste en Guadeloupe). Soirée en famille chez moi… Armel n’a pas vu sont contrat de steward renouvelé depuis la covid 19, les avions restant au sol. Il a néanmoins acheté en décembre dernier une maison sur un très grand  terrain planté d’arbres, dans un bourg plein... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 15:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
29 septembre 2019

Evangéline

S’ensuivent cependant trente ans de paix et de prospérité, même si les Anglais se méfient de ces gens qui ont deux tares majeures à leurs yeux : ils sont Français ET catholiques (ils disent papistes). Dès avant 1755, les Anglais veulent s’emparer des possessions des Acadiens qui occupent les plus belles terres de la Nouvelle-Écosse qu’ils ont gagnées sur la mer, et leur présence constitue un obstacle à l’établissement de leurs propres colons arrivés en 1749.  Mais les Anglais ne sont pas encore prêts à expulser ces... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 septembre 2019

Histoire des Acadiens

Avant de vous parler de l'Acadie, vous devez savoir qui sont ceux qui l'ont bâtie, et ce que ces pionners ont subi et qui restera dans la mémoire de leurs descendants après plus de 250 ans Comme la plupart des Français, je ne savais rien des Acadiens et c’est la chanson de Michel Fugain qui m’a fait entendre ce nom pour la première fois, que j’associais uniquement à la Louisiane. Puis une fresque a été peinte dans une rue de mon quartier et j’en ai appris un peu plus sur cette population chassée du Canada et qui partait s’installer... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 23:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 septembre 2019

Retour/Aller ?

Lundi 5 août 2019 Aéroport du Raizet à Pointe à Pitre Etant ‘’assistée’’ ce qui me facilite bien les choses dans les couloirs des aéroports (comprenez en chaise roulante), j’attends l’embarquement dans une sorte de salon où sont regroupés les passagers tels que moi et les ‘’UM’’ (mineurs non accompagnés). Hélène et Bernard sont là aussi bien sûr, mais une dame devant nous semble poser problème. La responsable est au téléphone et il y a besoin d’un médecin pour faire une piqûre à cette femme qui vient à Paris se faire hospitaliser.... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 19:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 septembre 2019

La valise est bouclée

Dimanche 4 août Toutes les choses ont une fin, bonnes ou mauvaises… Un dernier bain dans notre petit lagon où Hélène découvre un fragment de poterie, visiblement un morceau d’anse. Il faut savoir que nous sommes sur un site archéologique qui fut occupé par les Caraïbes qui en avaient chassé les Arawaks. Ces tessons ne sont pas rares et je me souviens en avoir trouvé la toute première fois que j’y suis venue. Le terrain nu que les enfants venaient d’acheter laissait apparaître le tuf calcaire et deux vaches à bosse paissaient une... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 septembre 2019

Un p'tit tour de lagon ?

Samedi 3 août Finalement, ce ne sera ni Marie-Galante, ni Petite Terre. Il est entendu que nous sortirons le ‘’Corto Maltese’’ juste dans la partie la plus large du lagon de St François, où nous mouillerons pour la journée, ce qui permettra à Bernie de se remettre de la journée d’hier où il s’est levé à 3 h et a travaillé jusqu’au milieu de l’après-midi… Avec Diego pour copilote (et accessoirement Matthieu) Hélène à la barre a pu sortir de la marina jusqu’à la passe où elle a expliqué au moussaillon pourquoi les grosses bouées... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2019

Les Antilles ? Ce sont aussi les Indes Occidentales !

Vendredi 2 août Une panne d’oreiller m’a sortie du sommeil vers 10 h… On m’a attendue pour le bain matinal. Pas une sargasse en vue, mais le ciel s’est obscurci. La pluie tropicale se déverse à gros bouillons mais, comme Gribouille, nous sommes restés dans l’eau ne voulant pas raccourcir ces temps de bonheur d’être ensemble et d’en être heureux. Mon départ étant programmé pour dimanche soir, il est proposé une traversée pour Petite Terre toute proche où nous passerons la nuit, plutôt que Marie Galante où nous avons nos habitudes.... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]