27 janvier 2018

Dernière nuit à Frisco

La première fois que je suis venue à Sausalito, c’était en 1992, et c’était encore le domaine des hippies qui vivaient dans des house-boats, des bateaux rafistolés. Ils avaient dû quitter San Francisco devenue pour eux hors de prix. Peu à peu, le site s’est embourgeoisé par les cadors de la Silicon Valley, et je me souviens parfaitement avoir vu un hélicoptère posé sur l’une de ces maisons flottantes L’une d’elles était faite avec des wagons restaurant Pulmann. Nous n’avons pas vue de hippies à Sausalito : la race doit être... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 18:51 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

25 janvier 2018

Le chemin du retour

Mercredi 23 août Le lac se laissera-t-il admirer avant le départ ? Le ciel lui, est-il plus clair ? Il tombe ici tant de neige en hiver que si l’on imaginait qu’il y en a chaque jour de l’année,  l’épaisseur quotidienne serait de 1,5 inch soit 5 cm !  C’est le plus haut niveau de neige de l’West américain… Non, le lac a encore ses pudeurs de damoiseau et la fumée l’embrume toujours. Une maquette à l'un des Visitor's Center nous montre le lac tel que nous aurions pu le voir sous la neige... En... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2018

Tu déménages Titine ? Non... je change de rue !

Mardi 22 août Hier soir j’ai fait la diète de l’eau pour ne pas avoir à sortir cette nuit de la voiture… Mauvais calcul, même si je peux en sortir plus facilement. En actionnant le « bip ». Autour de 2 h il a bien fallu braver la vive fraîcheur de la nuit, enfiler mes sandales et sortir de la façon acrobatique que j’ai trouvée, mais qui m’est aisée… A 6 h je remets ça, mais Lili apparaît au même moment : elle a un petit creux et aimerait bien croquer quelque chose. Au retour des restrooms, une biche est sur mon... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 20:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 décembre 2017

Le soleil noir, c'est du passé : l'actualité c'est le Crater Lake dans les brumes d'incendie

Le ciel qui était parfaitement clair pour l’éclipse parce que nous étions en altitude est devenu laiteux. Les forêts qui brûlent depuis des semaines génèrent des feux dont les fumées obscurcissent les lointains. La circulation est dense, fluide mais ralentie. Les ranchs doivent ici être démesurés puisqu’un petit avion est posé sur une piste individuelle qui permet sans doute au fermier de surveiller son domaine et se déplacer à la ville. Comment en sommes-nous venus à évoquer Einstein et son E=mc2 ? Mais aussi : où est... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 20:27 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
12 décembre 2017

Soleil noir sur l'Oregon (suite)

Lundi 21 août C’est aujourd’hui le grand jour ! Tout le monde est sur le pont à attendre LE moment, et chacun se prépare. Un homme s’est muni, outre d’une caméra frontale, mais aussi d’un accessoire qui lui permet de visualiser l’éclipse sur un écran sans avoir à se brûler les yeux … Nous nous sommes installés sur une table tout près de la maison en préfabriqué de Robert, une maison qui ne respire pas l’opulence, et le bazar autour prouve à l’évidence que le maître des lieux n’est pas un maniaque du rangement… ni de... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 20:49 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
02 décembre 2017

Soleil noir sur l'Oregon (suite)

C'était bien chez Laurette Robert... Dimanche 20 août JY a prévu un départ aux aurores afin d’éviter l’être pris dans un trop gros trafic, car il est prévu que les Américains seront nombreux à vouloir assister à l’éclipse totale qui va demain balayer leur pays, et sachant que la Californie est l’état le plus peuplé des USA, il est à prévoir que nous ne seront pas seuls sur la route.  Un modeste panneau annonce l’entrée en Oregon. Je ne résiste pas aux bracelets special eclips en pur plastoque censés briller dans l’obscurité... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 décembre 2017

Soleil noir sur l'Oregon (suite)

On est bien peu de chose (soupirait Françoise Hardy qui pourtant ne pensait pas aux sequoïas !) Samedi 19 août Pas facile de se rendormir en pareil cas, mais je dors profondément quand JY toque à la fenêtre : il est 8 h et une longue journée nous attend. La tente est plus vite démontée que montée, un p’t déj’ minimaliste, les accessoires sortis du coffre à ours, et nous voilà repartis nous mesurer aux géants en croisant des biches. Il reste deux variétés de séquoias qui ont survécu depuis l’âge originel ; le sequoïa... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 19:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 novembre 2017

Soleil noir sur l'Oregon (suite)

Les redwoods Vendredi 18 aout Ce jour est la Ste Hélène, que toute la famille a célébré avant moi, mais j’ai la bonne excuse des 9 heures de décalage horaire !  Beaucoup de travaux sur la route qui obligent à une circulation alternée et qui font perdre du temps, même si aujourd’hui nous n’aurons pas à parcourir une longue distance jusqu’à Humboldt Redwoods Park. JY a brusquement tourné à gauche… et soudain, je reconnais les lieux : nous sommes au Drive Thru où un gigantesque arbre évidé permet le passage d’une... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 17:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 novembre 2017

Soleil noir sur l'Oregon (suite)

Cette semaine, j'ai fait l'impasse sur les carottes et le jeu des Papous proposés par Lakévio : mon week-end a été très occupé et j'ai été surbookée ! Alors... je vous priopose de retourner faire un tour à San Francisco ! La cantine de Kiki et le téléphone... Mercredi 16 août Réveil avant 8 h et JY téléphone à l’opérateur pour régler le problème de ma carte Sim qui ne fonctionne pas. Longue attente et concerto de piano. Enfin une voix masculine prend les choses en main… et cela semble ardu… mais tout devrait être OK  dans les... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 17:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
25 novembre 2017

Soleil noir sur l'Oregon

Frisco by night Russian Hill porte bien son nom de montagne russe, et JY s’amuse à monter et descendre ses rues si caractéristiques aux pentes vertigineuses… Alcatraz occupe toujours le centre de la baie mais la prison n’est plus qu’un lieu touristique que j’ai toujours refusé de visiter. A l’inverse, pas question d’échapper à l’attrait de Lombard Street ! Je ne l’ai descendue qu’une seule fois, avec les copains lors de notre équipée de 1996, et trois d’entre nous avaient préféré la faire à pied par l’escalier latéral,... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 18:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]