22 juin 2015

Une toile ratée

Cela a duré des mois ! Chèvrefeuille, une amie rencontrée au détour d'un blog où "L... raconte" m'avait demandé de lui peindre des coquelicots. J'avais dit oui, mais aussi sous-estimé les difficultés auxquelles j'aurais à faire face... et largement surestimé mes capacités. J'ai entamé ce tabbleau, puis l'ai lavé, brossé, recommencé... Je n'en finissais pas de les refaire ces satanés coquelicots... Mes compagnes d'atelier n'en pouvaient plus de me voir encore et encore reprendre cette toile sans cesse recommencée et elles ont fini... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 15:52 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

14 novembre 2014

Les Polignac nous ont ouvert leur château

Ce n'est pas rien, mais l'événement s'y prêtait : les 90 ans de la doyenne de la famille ! J'avais anticipé et cherché le sujet de la toile que j'offrirais à ma marraine qui est aussi ma cousine, autant dit ma grande soeur... Deux filles complices de toujours... seules parmi une flopée de garçons. Même si elle vit à Lorient depuis de longues années, son coeur est resté à Quimperlé où elle est née. J'eus la chance de trouver dans une brocante une vieille carte postale où, par chance, figurait sa maison natale, depuis longtemps... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 18:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
05 mai 2014

Le pêcheur de boucauds

Demain matin, c'est le départ pour Fort de France via Pointe à Pître ! Lorsque ce séjour a été programmé, il n'était pas prévu que j'aille rejoindre en Martinique mon filleul de mer Gros JeF et son équipage. Ce fut un beau baptême ! Depuis, le capitaine et son second ont dépensé outre beaucoup d'€, des quantités d'huile de coude pour redonner sa dignité à cette merveille sortie des chantiers Jeanneau mais qui avait connu tant de douloureux épisodes. Promis... je vous raconterai ! J'avais commencé il y a bien deux ans un petit... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 20:20 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
30 mars 2014

L'ultime coup de pinceau...

En ce jour pour moi l'un des plus difficiles de l'année parce que hais l'heure d'été et que j'ai dû, comme tout un chacun, avancer ma montre d'une heure (mais pas mon réveil !) j'ai décidé d'en finir avec le tableau de mes souvenirs, du temps où les vaches allaient tout doucement le long des rues du village de mon enfance, conduites par la vénérable aëule de la famille... J'ai bien lu toutes vos remarques, j'ai pu voir ce qui clochait et ai tenté de mettre de l'ordre dans tout ça... car, même si mon papa était photographe, je n'ai... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 19:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
08 mars 2014

Le dernier coup de pinceau ?

Vous le savez puisque je vious ai tout dit de mes difficultés à faire vivre cette toile illustrant les images qui me sont restées de ma petite enfance, où les vaches déambulaient dans les rues du village, conduites aux champs par des grands-mères hors d'âge. Je ne savais comment donner de la lumière à cette scène en cette journée qu'un pâle soleil semble éclairer, et je ramais... et l'idée m'est venue de souligner de blanc vif quelques détails des personnages. Mais je n'y ai pas encore apposé ma signature, je dois encore l'oberver... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 19:28 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
06 mars 2014

Action in progress... comme disent les British !

Eh oui ! Le Louvre attendra ! Ne jugez pas le tableau sur l'illustration : les teintes ont totalement viré au rose... J'aimerais que vous me donnez votre avis sur la lumière, que je ne "sens" pas... J'ai encore beaucoup de travail avant d'y apposer la signature de l'artiste ! Pourquoi est-ce si difficile de rendre sur la toile ces images que je garde si précisément en mémoire ? Je me souviens encore du nom de la famille qui habitait la petite maison à droite, dont le jardin attenant avait son sol à la hauteur du bas de la lucarne.... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 19:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 février 2014

Ai-je trop d'ambition ?

Sans doute ai-je plus de prétentions artistiques que de talents pour les réaliser ! J'ai entrepris depuis quelques semaines de faire revivre la rue de l'Eglise de mon village telle que je l'ai connue dans ma lointaine enfance, quand elle n'était pas encore goudronnée, mais seulement empierrée. On y conduisait des vaches aux champs et elles y laissaient parfois de larges galettes brunes. Mon oncle, qui habitait la grrrrrande ville voisine à Quimperlé, aimait me faire enrager en évoquant mon village, "là où les vaches bousent dans les... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 21:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
27 janvier 2014

Le clocher de mon village

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;} ... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 13:38 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
17 juillet 2013

Pour en finir une bonne fois avec ce sinistre personnage...

                                        Une lectrice de Fluide Glacial m'a envoyé ce dessin de Vuillemin... et nous clorons là ce chapître avant de repartir en Norvège
Posté par bourlingueuse à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2013

Sous-bois de la forêt de Carnoët (dernier épisode)

Pour en finir avec Hitler et sa déconvenue d'avoir échoué à l'entrée de l'Ecole des beaux Arts de Vienne... était-il si mauvais peintre ? Je n'ai pas encore lu le livre de Michel Folco qui a creusé la jeunesse du Führer et l'a accomodée à sa sauce, mais celui qu'Eric-Emmanuel Schmitt a écrit en imaginant la vie parallèle d'Adolf H un peintre heureux, et l'Autre... Oui... la face du monde en eût été changée.   Vous avez peut-être lu les mésaventures d'une étourdie qui a démarré en oubliant la toile peinte qu'elle avait posée... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 23:16 - - Commentaires [8] - Permalien [#]