28 novembre 2008

Paris sous la pluie

J'avais fait ce tableau avant l'été, inspirée par la pluie qui se déversait à seaux ce jour-là sur Nantes. Le matin même, une photo de la cathédrale St Pierre se reflétant sur son parvis (et que je mettrai sur la toile un jour ou l'autre...) m'a donné l'idée de celui-ci. Le voyage que j'avais fait peu de temps avant à Paris pour rejoindre mes amis Américains m'a soufflé l'idée d'un tableau un peu décalé. Qu'en pensez-vous ? Une façon comme une autre de voir la Dame de Fer, celle qui à sa naissance en 1889, a inspiré aux titis... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 01:32 - - Commentaires [25] - Permalien [#]

23 novembre 2008

Monsieur le Curé avait-il bu trop d'eau bénite ?

Après avoir fait un petit tour sur le blog de Gaby http://miniter.over-blog.com/  (aussi généalogiste) je lui ai laissé en commentaire l'anecdote de ce curé qui a marié deux de mes ancêtres en 1736. Oh ! notre curé n'a pas oublié de préciser que les bans avaient été publés trois dimanches consécutifs, dans sa paroisse comme dans celle du "futur", et qu'il n'y a eu aucune opposition ni empêchement à ce mariage... Tout y est... ou presque ! Il manque seulement le nom des mariés ! Les bans publiés dans la paroisse... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 17:43 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
19 novembre 2008

Du côté de Capesterre Belle Eau

Si, venant de la Grande Terre, vous allez vers Trois-Rivières, vous passerez au-dessus de la Rivière Salée qui sépare les deux ailes du papillon guadeloupéen. Depuis quelques années, un deuxième pont facilite la circulation, l'étroit et vieux pont de la Gabarre ne suffisant plus à absorber le trafic. Quittez la nouvelle route (vous n'êtes pas pressés) et prenez celle qui longe la côte au vent et traverse Petit-Bourg et Goyave avant d'arriver à Ste Marie, où un certain Christophe Colomb lors de son deuxième voyage, débarqua sur... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 20:43 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
14 novembre 2008

Retour à la maison...

Longtemps que vous n'avez eu de nouvelles ! Ben oui ! Quatre semaines de retrouvailles familiales en Guadeloupe dans un climat trop "pical" pour elle, ça vous met une mémé HS ! Mais le bonheur de partager ces instants d'intimité est trop précieux pour se focaliser sur des petites contrariétés telles qu'allergie à certaines piqûres d'insectes ! Corail (ma fille Hélène) s'est rendue très disponible afin que mon séjour nous laisse de longs moments de complicité... La boutique Quai Zen confiée à la jolie Mona, nous... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 19:58 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
30 septembre 2008

La générale des Plus Belles Girls

Pour cause de voyage, j'ai été autorisée à assister à la dernière répétition de la revue de nos "Plus Belles Girls" 2008 et j'ai trouvé certaines girls un peu barbues, aux torses encore velus, sans faux-cils ni maquillage. Tous ces costumes "faits maison" avec beaucoup d'imagination et de savoir-faire rivalisaient d'originalité... Quels bons moments j'ai passé à regarder ces bénévoles, tous amateurs, enfiler des tenues extravagantes et j'ai admiré l'aisance avec laquelle, juchés sur des talons vertigineux,... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 23:03 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
28 septembre 2008

Mon école a eu cent ans

Il y a bien longtemps, au début de l'Occupation, j'avais rejoint mes parents à Nantes pour la rentrée d'octobre 1940. Jusqu'alors, j'étais élève chez les Ursulines du Faouët, où il n'était pas question pour nous, les petites filles modèles, de fréquenter, même de loin, celles de "l'école du diable" (je jure que c'est vrai)... Par manque de temps et par facilité, Maman m'avait inscrite à l'école publique toute proche, mais, devant mon désespoir et le sentiment de honte qui m'avait envahie, elle me promit qu'il ne... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 18:38 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

19 septembre 2008

Bouleversante découverte

Mon blog a aujourd'hui deux ans ! Je n'avais pas choisi d'avoir un blog (d'ailleurs, savais-je vraiment ce que c'était ?) et je n'ai pas non plus choisi le nom de Bourlingueuse, même s'il me semble peu ou prou justifié... C'est Corail, ma fille des Isles qui en a pris l'initiative. Mais sitôt avoir compris le mode d'emploi du dit blog, je me suis amusée à le nourrir de mes élucubrations, et pris tant de plaisir à cela que je me suis prise au jeu. Merci à celles et ceux qui me font l'amitié de laisser leurs commentaires au... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 20:02 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
14 septembre 2008

Toujours surbookée

Mon temps est actuellement occupé par la confection de costumes de scène pour la revue annuelle des "Plus Belles Girls", dont vous avez déjà entendu parler dans "Paillettes et générosité". Claire est venue avec sa petite Nina, qui l'an dernier, bien au chaud dans le sein maternel, était déjà sur scène ! Donc, avant de vous faire partager le spectacle de cette année, je vous entraîne à nouveau sur les pistes de Patagonie... si vous le voulez bien ? Difunta Correa ... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 11:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
09 septembre 2008

Abjurations

Il y a un blog dont j'aimerais vous parler... Bernadette, qui a rebondi après 60 ans, a pour devise la phrase attribuée à Voltaire (mais qui en a réellement exprimé l'idée avec d'autres mots) : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrais jusqu'à la mort pour que vous ayez de droit de le dire". Vous la trouverez à http://seniorette.canalblog.com Ceux qui lisent le blog de Bernadette y ajoutent leurs commentaires, bien sûr, mais ouvrent aussi un vrai forum d'idées où chacun s'exprime librement.... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 17:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
04 septembre 2008

Histoire de pébroque ou "La Pluie"

Il pleut, il mouille, c'est fête à la grenouille.Les Nantais aiment la pluie... pourquoi ? mystère... Là où les commerçants de France et de Navarre pleurent parce qu'il pleut et que les clients restent chez eux (sauf les boulangers et les vendeurs de pizza), les Nantais se réjouissent du crachin, des ondées, des giboulées, des déluges et des grains. Dès qu'un nuage gris pointe à l'ouest, les Nantaises sont dehors, tous parapluies ouverts, chapeaux sortis du carton, bottines cirées, accompagnées de leurs compagnons qui eux, sortent le... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 16:39 - - Commentaires [12] - Permalien [#]