14 février 2008

Un coupeur de canne

vers l'usine à sucre. Vous voyez, je continue dans le même esprit mes "naïfs" à la manière haïtienne, et j'y prends un plaisir infini. Mon coupeur de canne va porter sa "botte" à l'usine au fond, au toit de tôle ondulée qui commence à rouiller. En principe, la canne est transportée par char à boeufs (maintenant le plus souvent en tracteur) mais ce sera pour un autre tableau. Je ne travaille toujours pas sur chassis, j'attends d'être plus habile. Ainsi que je l'ai déjà dit, je ne crée pas vraiment,... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 21:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

12 février 2008

Nous repartons en Patagonie

La forêt pétrifiée Vendredi 14 mars Maïté et Alice font des expériences non concluantes avec l’eau du lavabo qui, puisque nous sommes dans l'hémisphère  Sud) devrait s’évacuer en un tourbillon tournant à l’inverse des aiguilles d’une montre. Dans quel sens se forme-t-il ? Comme rien de probant ne se produit, Maïté décide que nous sommes (peut-être) sous l’équateur. Le système WC est efficace si on a compris qu’il faut d'abord plonger la main… noooooon ! pas dans la cuvette... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 12:19 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
09 février 2008

Works in wilds of Tennessee

Je reçois ce matin un mail de mon amie Ellen m'annonçant son départ imminent pour le Tennessee, dévasté par les récentes tornades. Elle sera absente deux semaines, peut-être plus. Je rappelle à ceux qui n'ont pas lu ce que j'ai écrit d'elle auparavant que cette femme étonnante est une ancienne journaliste, bénévole de la Croix Rouge dont elle conduit un gros camion porteur de matériel de première urgence, qu'elle parcourt les USA sur les divers lieux de catastrophe, qu'elle trouve encore le temps d'écrire des articles relatifs à ce... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 12:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 février 2008

On continue le voyage ?

La troublante Cueva de las Manos Jeudi 13 mars A travers la fenêtre, le sunrise offre au regard les Andes lointaines dans leur splendeur rosée par le soleil levant, mais le spectacle est court et François est arrivé trop tard. Pas de lumière dans la chambre… et ce n’est pas un faux contact de ma lampe de chevet. Des voyageurs néerlandais moins chanceux que nous, ou arrivés trop tard, ont dû passer la nuit dehors et ils ont planté leur tente à l’abri du vent près d’un hangar, mais ils ont pu cependant... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 15:31 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
02 février 2008

Ma poupée

Ma poupée n'a jamais eu de nom... La première fois qu'on me l'a mise entre les mains, je devais avoir un peu plus de quatre ans. Mon papa m'avait expliqué qu'elle avait appartenu à ma demi-soeur Blanche, morte à seize ans bien des années avant ma naissance, et sur la tombe de laquelle j'allais chaque dimanche ou presque. Ma poupée était blonde,  mais au fil des ans, ses cheveux naturels avaient viré au beige filasse depuis le temps de sa jeunesse, et était vêtue d'une robe de coton à petites fleurs roses; jupon et culotte... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 22:11 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
22 janvier 2008

Encore un ?

Ce soir, nous allons faire un tour dans une ravine antillaise où coule un torrent venu du volcan. L'eau y est tiède et l'ombre fraîche. J'ai eu plaisir à jouer avec les reflets du ciel dans l'eau, et ce tableau est l'un de ceux que je préfère, car il est très différent de l'image de laquelle je suis partie. Disons que je commence à créer... Toujours mon petit détail que vous n'avez visiblement pas pris le temps de chercher ! Allons... maintenant, je vais faire un tour sur le blog des copains. A bientôt ?
Posté par bourlingueuse à 19:47 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

17 janvier 2008

La p'tit' case aux poulets

Avant de partir à l'atelier rejoindre les copines artistes peintres, je continue de vous faire part de ma "production" sur tout petit format : j'attends de prendre du galon avant de travailler sur  de vrais chassis. Je suis encore en apprentissage pour apprendre à maîtriser la matière, les pinceaux... L'aquarelle m'a toujours paru facile lorsque j'en faisais dans ma jeunesse, et, plus tard, la peinture sur soie dans le même esprit (travailler en transparence) ne me donnait qu'un souci, la fameuse "gutta"... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 13:43 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
11 janvier 2008

Paillettes et générosité acte 3

Reconnaissez-vous Marcello ? Eh oui, c'est bien le même que vous avez vu l'aiguille à la main dans l'atelier de couture Je vous avais promis un acte 3 au sujet des paillettes et de la générosité pour le grrrrrand jour J. Aujourd'hui 11 janvier, trois chèques ont été remis à des associations caritatives qui se battent pour ralentir, faute de pouvoir enrayer, la propagation de ce terrible fléau qui menace l'avenir de ceux qui nous sont chers, le SIDA. Le montant des chèques est plus important que l'an dernier : 3.900 € contre... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 22:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
10 janvier 2008

Mes deux premières "oeuvres"

Ce "Marché sur la plage", je l'ai fait en faisant plus que m'inspirer d'une carte postale, mais j'ai été tellement prise par mon sujet que je n'ai pas vraiment pris garde aux ombres et aux lumières. Je jouais avec les couleurs, puisque c'était le commencement de ma nouvelle vie en rose, en bleu, en vert, en blanc (eh oui ! je vois le blanc...) Le "Marché aux fleurs" non plus n'est pas une création, puisqu'il s'agissait d'un petit calendrier de poche illustré, mais j'ai tout de même ajouté beaucoup de plantes et... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 20:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
07 janvier 2008

Mes tableaux à la haïtienne

Il y a longtemps que je n'ai pris le temps d'ouvrir mon blog, même si je suis allée faire de furtives visites à ceux de mes "préférés" (sans laisser de comm' faute de temps)... Car comme pour nous tous, ces temps de fêtes m'ont accaparée, la maison a été pleine de rires, d'amour, de convivialité... Je souhaite à tous une année pleine de grandes joies et de petits bonheurs (ou le contraire). J'ai un peu laissé de côté mes peintures, dont quatre sont parties, choisies comme cadeaux. J'aimerais que vous me disiez sans... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 16:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]