13 juin 2008

Six heures pour une minute

Le croirez-vous ? Il y a quelques semaines, j'ai été contactée par une journaliste de M6, qui m'a mis en rapport avec une de ses consoeurs, laquelle m'a convaincue d'accepter une journée de tournage pour, au finish... une minute de film sur la généalogie ! Vous avez bien lu : une minute... J'ai accepté bien sûr et, le matin du jour dit, nous nous sommes retrouvés dans la cour du château de notre bonne duchesse Anne de Bretagne. Ils étaient quatre, venus de Paris pour l'occasion : Lionel, le metteur en scène et cameraman ... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 11:35 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

13 juin 2008

Juste un clin d'oeil en passant...

J'ai été bien occupée ces dernières semaines, et c'est pourquoi mon blog, ce lien magique avec vous tous a été négligé : la visite inattendue de ma Gwad'loupéenne, venue porter elle-même son cadeau de fête des Mères, une virée en Bretagne sur les lieux de mon enfance, dont je vous ferai profiter, une journée inattendue et exceptionnelle dont vous aurez la primeur d'ici quelques jours, la recherche des ancêtres de Marie Bonnin, celle après laquelle j'ai couru si longtemps... Bon ! tout ça pour vous dire que si j'ai lu vos... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 00:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 mai 2008

Trente ans que je lui courais après !

Il y a quelques semaines à un congrès de généalogie, j'ai fait imprimer l'arbre familial pour chacun de mes enfants. On n'a pu y faire figurer que dix générations, car l'impression de la totalité eût nécessité une feuille de 7,5 m, la branche la plus complète s'étendant sur 21 générations, et une grande partie des autres sur 18... ce qui nous ramène mine de rien à des "ayeux" vivant sous le règne des enfants de Catherine de Médicis ! Louis Benon, lui, dit l'Ancêtre, est né vers 1535, sous le règne de François 1er, le gendre... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 21:07 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
15 mai 2008

Pour vous faire rire un peu

J'ai laissé mes pinceaux faute d'inspiration... alors je vous emmène à nouveau sur les pistes patagoniennes où, pour passer le temps, on a beaucoup ri en se racontant des histoires. Ne pincez pas la bouche : si elles ne vous plaisent pas... passez votre chemin en attendant la suite ! On se raconte des histoires… Mardi 18 mars Le téléfon de François a ses vapeurs dès 6 heures du mat’, et, bien entendu, nous sommes prêts bien trop tôt pour les 7.15 h du rendez-vous dans le hall. Les Mots Croisés de Michel Laclos... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 23:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
12 mai 2008

Roberto, le lièvre argentin

Longtemps que nous n'avons pris la route sur les pistes de Patagonie, même si San Carlos de Bariloche est une ville plutôt mondaine qu'il faut bien traverser avant d'aller plus loin redécouvrir la Nature... Il court, il court… Roberto ! Lundi 17 mars Embarquement dans un minibus, conduit par un guide. Le lac Nahuel Huapi a ce matin des couleurs de saphir, mais nous allons au Lago Mascardi, où le parc naturel est géré par les Indiens Mapuches. Le bus suit un chemin... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 23:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
04 mai 2008

Qui l'eût cru ?

Vendredi en fin de soirée ou après minuit (allez savoir...) je suis calée dans mon fauteuil favori devant la télévision quand soudain, le téléphone sonne. Pas de panique, je sais que c'est ma fille Corail qui est au bout du fil. Elle est en mer pour quelques jours avec son Captain Troy préféré à caboter autour de l'Ile aux Belles Eaux. Ils sont seuls sur l'Océan. Seuls ? Que nenni ! Une visiteuse émerge... souffle... plonge... émerge à nouveau... les regarde au fond des yeux avant de replonger en dressant sa superbe caudale. ... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 23:50 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

01 mai 2008

Les carrelages anciens

A la Kirchhof, nous avons eu, ma fille Corail et moi, la surprise de fouler sur le seuil de leur maison, le même carrelage de bordure  que celui que nous avons dans notre maison plus que centenaire. Mon métier de contacts, dont je vous parlerai un jour, m'a amenée à entrer dans des centaines de bâtiments ou d'appartements, et je n'ai jamais vu de tels carrelages... Preuve s'il en était besoin, que nous étions destinés à rencontrer, Renate et Godehart, puisque nos maisons étaient pavées de même ! Ce seraient des carreaux de... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 21:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
29 avril 2008

La Belle du Carnaval vit à la Kirchhof

J'ai reçu la photo qui immortalise le moment où la Belle est arrivée dans sa nouvelle famille, et vous pourrez voir qu'elle est toujours aussi souriante. Je n'ai pas encore vraiment absorbé les deux heures et trente cinq minutes du décalage de la satanée heure d'été, et j'ai eu la curiosité de m'informer jusqu'où je pourrais aller vers l'Est, sans avoir à changer l'heure de ma montre... Le croirez-vous ? Partant de la Pointe du Raz, il me faudrait parcourir plus de 2.000 kilomètres et traverser la Pologne dans sa totalité... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 16:44 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
21 avril 2008

Quelle belle rencontre !

Me voilà de retour de voyage en Allemagne (et en Belgique, mais ça, ce n'était pas prévu !)... Vous souvenez-vous de "La Belle de Renate" ? Cette photo avait gagné le concours que ma fille Corail avait organisé auprès des hôtes du Bungalove, qui avait valu au couple de revenir en Guadeloupe. Godehart et Renate sont devenus des amis, et nous avons été invités à leur rendre visite à Alheim, adorable village de Hesse, région protégée des destructions puisque depuis la guerre de Trente Ans (1618/1648) les hommes se sont battus... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 14:15 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
07 avril 2008

Le chapeau de Zozo

Mon ami Marcel Marcinkofwski ayant lancé un appel à qui "porte encore le chapeau", je lui ai illico répondu que l'été dernier, pour assister à deux mariages mondains auxquels j'étais conviée, une amie m'avait proposé de choisir dans ses placards parmi les créations d'une styliste prestigieuse... Rien ne me faisant peur (et le ridicule n'ayant jamais tué) je décidai de prendre celui qui voyagerait d'avions en aéroports sans trop me causer de souci, donc le moins volumineux. J'ajoutai seulement une rose de soie pourpre à la... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 17:49 - - Commentaires [20] - Permalien [#]