29 novembre 2017

Soleil noir sur l'Oregon (suite)

Des Bretons en vadrouille à Frisco Jeudi 17 Aout Dernier jour de ce séjour dans la maison jaune d’Airbnb Nous la quittons pleins de confiance pour retourner chez KIKI récupérer le téléphone dont JY s’est souvenu l’avoir entendu tomber quand nous étions à table. Mais au restaurant, personne ne semble au courant de l’affaire. Il faut attendre que tout le monde soit là… Bref nul ne semble savoir qu’un I-phone a été perdu et qu’il a forcément été découvert par un membre du personnel qui a balayé, puisque nous étions les derniers... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 16:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 novembre 2017

Soleil noir sur l'Oregon (suite)

Cette semaine, j'ai fait l'impasse sur les carottes et le jeu des Papous proposés par Lakévio : mon week-end a été très occupé et j'ai été surbookée ! Alors... je vous priopose de retourner faire un tour à San Francisco ! La cantine de Kiki et le téléphone... Mercredi 16 août Réveil avant 8 h et JY téléphone à l’opérateur pour régler le problème de ma carte Sim qui ne fonctionne pas. Longue attente et concerto de piano. Enfin une voix masculine prend les choses en main… et cela semble ardu… mais tout devrait être OK  dans les... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 17:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
25 novembre 2017

Soleil noir sur l'Oregon

Frisco by night Russian Hill porte bien son nom de montagne russe, et JY s’amuse à monter et descendre ses rues si caractéristiques aux pentes vertigineuses… Alcatraz occupe toujours le centre de la baie mais la prison n’est plus qu’un lieu touristique que j’ai toujours refusé de visiter. A l’inverse, pas question d’échapper à l’attrait de Lombard Street ! Je ne l’ai descendue qu’une seule fois, avec les copains lors de notre équipée de 1996, et trois d’entre nous avaient préféré la faire à pied par l’escalier latéral,... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 18:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 novembre 2017

Croisière

Automne 1911 à bord du paquebot Olympic  Dear Meredith Je t’avais promis d’écrire aussi souvent que possible pendant cette traversée, mais le temps a passé si vite ! J’ai aussi pensé à t’envoyer un message radio, mais Daddy m’a fait remarquer qu’il faut réserver ce moyen de communication aux affaires urgentes et il a raison : j’aurai  tout le temps voulu de te raconter en détail les menus faits de cette croisière… Mais ce que je veux te confier dès aujourd’hui, c’est que j’ai retrouvé à bord l’homme le plus... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 12:10 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
13 novembre 2017

Maisons et jardins

L'histoire qui suit est vraie… Maisons et jardins   Un coup de fil de mon benjamin m’avait appris qu’ils avaient enfin trouvé la maison dont ils rêvaient depuis si longtemps… et qu’en plus, elle n’était pas très loin de la nôtre, située dans ce quartier du Bas-Chantenay qu’autrefois on appelait « ouvrier » et qui ne l’est plus depuis que toutes les usines qui en faisaient sa renommée ont fermé. Le long de la Loire, y étaient installés des chantiers navals, trois conserveries, une brasserie (la Meuse), deux fabriques... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
08 novembre 2017

Dans les rues de San Francisco

La Chinatown de San Francisco est, après celle de New York, la plus grande ville chinoise hors d’Asie. Les premiers arrivants sont venus de Chine à la fin du XIXe siècle pour construire le chemin de fer, et leurs descendants vivent ici en gardant leurs spécificités. Beaucoup d’anciens ne parlent pas l’anglais. Ainsi Ping, la bru de mon amie Joyce de Dallas vient d’ici ; ses parents ne parlaient que le chinois. Ils avaient au départ une blanchisserie, puis en ont eu deux… puis plusieurs autres… Lorsque Ping a épousé Scott... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 novembre 2017

A la fenêtre

Lakévio récidive pour mon plus grand plaisir ! Elle propose encore son Jeu des Papous ! 1) Commencez impérativement votre texte par la phrase suivante : "Je suis née à quatre heures du matin, le 9 janvier 1908, dans une chambre aux meubles laqués de blanc, qui donnait sur le boulevard Raspail." (emprunt à Simone, jeune fille rangée.) 2) Terminez impérativement votre texte par la phrase suivante : "Je vais laisser pousser ma moustache, décida-t-il" (emprunt à Jean-Paul, celui qui écrit sur le... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
05 novembre 2017

Soleil noir sur l'Oregon (suite)

Mardi San Francisco  Notre « Airbnb » est à deux pas du Golden Gate Park où vivent quelques bisons repus qui ne se donnent même plus la peine d’approcher les visiteurs derrière la solide clôture. A ma première visite en 1992, notre guide nous avait dit que chacun d’eux portait un nom de la famille royale d’Angleterre… mais je n’en ai pas trouvé confirmation écrite. D’ailleurs, si nous les avions appelés, auraient-ils daigné tourner leur regard vers nous ? Deux moulins à vent hollandais font de la... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 01:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
30 octobre 2017

Qu'est-ce à dire ?

Tu es sûre de ce que tu as entendu à la radio ? Certaine ! Notre TSF est toujours branchée sur le Poste National et les informations y sont plus sérieuses que sur Radio-Andorra, Radio-Luxembourg ou même le Poste Parisien… Et le bulletin suivant a repris la nouvelle… Ce n’est pas un bobard… Aurore, Manon et Geneviève, trois amies brillantes élèves du Conservatoire de musique de Paris sont consternées. Ginette Neveu leur idole, la jeune violoniste virtuose était morte quelques mois plus tôt dans le crash d’un avion qui... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
26 octobre 2017

Soleil noir en Oregon - de Monterey à Frisco

Lundi Réveil difficile : mon mal de dos s’est réveillé et je ne suis pas vraiment bloquée, du moins chaque pas m’est devenu pénible et je ne peux me redresser. Lili masse doucement la zone douloureuse, et nous allons visiter l’aquarium de Monterey. En sortant de Bide e Wee une biche, puis deux, puis d’autres et d’autres encore suivies du chef de la harde, un chevreuil mâle aux bois élégants… Une chaise roulante que poussera JY me permettra de tenir le coup. Je me sens très malheureuse d’être une charge pour eux et... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 18:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]