18 février 2019

Samara et le bunker de Staline

  En grand secret Nina a fait passer le message : Frédérique d’Est-Capade de Moscou lui a offert pour notre groupe deux bouteilles de champagne russe que nous allons siroter ce soir à la piscine du bord, et Maria la responsable des excursions de la compagnie sera des nôtres. J’aurais aimé pouvoir décoller les étiquettes de ce champagne russe, mais une nuit de bain dans le lavabo n’en est pas venue à bout. La colle utilisée n’est pas sensible à l’eau... Oulianov a déroulé pour nous dans la nuit tombée ses rubans de... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 février 2019

Kazan, au carrefour

Ce qui frappe le regard dès l’entrée, c’est une superbe mosquée bleue, récente puisque inaugurée il y a un peu plus de dix ans en 2005.  Quatre tours-minarets et une petite sur le côté s’élèvent au-dessus d’une fleur de lotus renversée en mosaïque bleu-vert, donnant au bâtiment une réelle élégance. Avant de pénétrer dans l’édifice, celles qui n’ont ni chapeau, ni écharpe, doivent pour se couvrir la tête, emprunter un foulard mis à leur disposition. Les hommes en short doivent porter une sorte de tablier-jupe-portefeuille vert…... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 février 2019

Kazan, le carrefour des religions

Hélène a entendu un homme dire qu’il s’est baigné dans la Volga… et elle est partie au trot en faire autant avec son appareil "éspécial" submersible ! Son eau est plus claire que celle de la Loire... A 19 h, nous sommes invités à visiter la passerelle et un jeune officier qui ne parle que russe explique et répond aux questions posées, avec l’aide de Lisa, la jeune fille qui s’occupe de notre groupe. Nous serons autorisés à voir la salle des machines ; 3 moteurs de 900 cv et des moteurs latéraux (propulseurs d’étrave) qui... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 19:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 février 2019

A toute serrure une clé

A toute serrure, une clé Dix mots à caser, histoire de trouver des serrures à ces clés... Jeanne jubilait en se rendant au parloir : elle avait encore en tête l’éclat des échos de la symphonie qu’elle écoutait tardivement en douce au dortoir et elle était certaine que la Bonne Mère qui l’avait convoquée dans son bureau allait monter sur ses ergots et qu’elle, la pensionnaire rebelle, allait encore passer un sale quart d’heure… Elle ne fut pas déçue : le regard dur que la directrice fixait sur elle n’augurait rien de bon... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 15:41 - Commentaires [13] - Permalien [#]
04 février 2019

Miss Sarah est en colère

La colère   Mais qu'a donc bien pu écrire Saul Smitger à Miss Sarah pour que celle-ci soit si en colère ?... Je compte sur vous pour enquêter. Vous ragoterez lundi ! Hors d’elle, Miss Sarah trépigne, hurle, et je n’ai pas encore compris pourquoi. Elle habituellement si douce, si calme a ce matin refusé de me laisser la coiffer et  donner à sa chevelure les cent coups de brosse quotidiens. Elle vomit le nom de Lord Smitger (elle dit Saul, mais personne d’autre que lui ne porte ce prénom) et le voue aux gémonies.... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 07:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
30 janvier 2019

La Tchouvachie, vous connaissez ?

Vendredi 14 Cheboksary est la capitale de la Tchouvachie, dont j’ignorais alors jusqu’à l’existence. Le programme qui habituellement, donne clairement les caractéristiques du lieu que l’on traverse, est quasi muet pour cette ville. J’ai décidé de rester à bord, et d’autres que moi ont fait le même choix. J’ai feuilleté à la bibliothèque un livre sur Albert 1er roi des Belges (dit le Roi-soldat) en pensant à Bernard, mon gendre unique et préféré, qui est sujet de son descendant Philippe 1er. Michel Laclos a été le compagnon de cette... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 20:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 janvier 2019

Nijni Novgorod et Jules Verne

Première impression : la ville est verte, avec de grandes zones plantées de peupliers et de bouleaux d’où émergent quantité de bulbes dorés. Le Kremlin n’a aucun intérêt mais le boulevard en corniche offre un panorama inoubliable sur la ville et au-delà. Un monument en hommage à Jules Verne a été érigé il y a peu de temps : un ballon en bronze dont la nacelle est occupée par l’écrivain lui-même. La ville a voulu rendre hommage à l’auteur de Michel Strogoff, le hérosqui doit avec mille difficultés arriver à la grande... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 15:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
28 janvier 2019

La Cigale et la Fourmi

Avoir du style Je vous propose d'en réécrire l'histoire dans un style différent. Nouvelle, Témoignage, Théâtre, Intrigue policière, Biographie, Conte, Publicité... Ou bien, Compte-rendu sportif, Actualité TV, article de presse ... Vous avez le choix !  Décomposez, recomposez. Compiliation des oeuvres, lundi ! § Comme chaque matin au petit-déjeuner, j’ai ouvert Ouest-France et parcouru mon journal favori d’un œil distrait. A la page locale toutefois, un article accroche mon regard. Une jeune femme a été retrouvée... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 16:11 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
24 janvier 2019

Nijni Novgorod et Michel Strogoff

A Kostroma, une stèle avait été préparée qui devait recevoir des statues de la famille impériale et des bas-reliefs sculptés sur ses faces. Le tsar et les siens hors circuit, quelqu’un se souvint de la stèle. On gratta les bas-reliefs qui n’étaient plus au goût du jour et on remit les sculpteurs au travail pour célébrer la vedette qui logeait désormais au Kremlin : Wladimir Oulianov dit Lénine. La statue est désormais sur sa stèle dans un jardin public face à la gare fluviale, et notre guide propose un arrêt à ceux qui souhaitent... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 19:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 janvier 2019

Mélancolie active

Mélancolie active Aquarelle de Luigi Zucchero  Espérant ne pas plomber un peu plus l'ambiance, je vous propose le devoir d'étoffe, (intégrer la citation suivante dans votre texte). Extrait d'une lettre de Vincent Van Gogh. (Lettres à son frère Théo de Vincent Van Gogh) "Au lieu donc de me laisser aller au désespoir, j'ai pris le parti de mélancolie active pour autant que j'avais la puissance d'activité, ou en d'autres termes j'ai préféré la mélancolie qui espère et qui aspire et qui cherche à celle qui, morne et stagnante,... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 15:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]