16 janvier 2017

Le repos

La Bourlingueuse est dolente et si elle a voulu participer au "devoir du lundi", le coeur n'y était pas vraiment et son imagination lui a fait défaut. D'ailleurs, elle retrourne se coucher : son médecin pense qu'elle a eu une pneumonie et pas une simple bronchite... Léa est rentrée fourbue de l’hôpital où elle a assuré une permanence au service de cardiologie. La nuit a été rude pour toute l’équipe médicale mais leur satisfaction a été grande d’avoir pu réussir le challenge pour lequel ils sont si soudés : tous les entrants... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 14:41 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

09 janvier 2017

Le bus

A tous ceux et celles qui m'ont envoyé leurs voeux, sachez que j'émerge tout juste de quelques jours de léthargie : je n'ai rien vu du passage à la nouvelle année, et n'ai pas pu profiter pleinement de la famille venue de si loin. Je soujaite à tous une excellente année. Voilà… c’est fait ! Seule sa sœur était dans la confidence et c’est elle qui lui a permis de préparer sa valise et de la dissimuler dans la grange du ranch. Sous le prétexte d’aller au drugstore du village chercher du baume pour soulager les mamelles... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 13:38 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
19 décembre 2016

Le collier d'Eurypyle

Une femme élégante descend d’un taxi et presse le pas dans Old Bond Street comme si elle craignait d’être abordée par les passants qui déambulent en jetant des regards distraits sur les vitrines des prestigieuses boutiques de luxe de ce quartier huppé de Londres. Son visage est connu pour avoir été célébré dans un passé lointain. Elle est encore très belle en dépit de la cinquantaine qui a fané l’éclat de son visage, mais le regard est resté très doux, ombré de longs cils bruns. Sa longue silhouette pulpeuse a gardé sa... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 01:57 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
18 décembre 2016

Evangéline et le drame acadien

Pourquoi me suis-je mis en tête que la ville d’Evangéline était Martinville ? Pour y être déjà venue deux fois, mes souvenirs ont dû se télescoper avec un autre endroit ! Je m’apprête à faire amende honorable à Annick mais elle ne m’en laisse pas le temps et m’aborde l’œil sombre et la bouche amère pour me faire remarquer que c’est elle qui avait raison… Déjà la veille nous avions eu un clash quand, dans notre chambre, elle avait parlé de « nos ancêtres acadiens déportés », je lui avais fait remarquer que ni... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2016

Journée du Grand Réveil Acadien à Lafayette

Lorsqu’on regarde une carte de la Louisiane, ses contours font immanquablement penser à une botte, moins élégante de celle de l’Italie, et dont le bout effiloché laisse penser que celui qui la portait avait beaucoup baroudé dans des conditions difficiles à travers les bayous. En ce vendredi, le Grand Réveil Acadien se tient au Cajundôme qui réunit des familles cadiennes, tant celles de Louisiane que celles venues d’Acadie, et Jean-Marc va se trouver des cousins Breaux au Festival des Acadiens et Créoles où nous sommes conviés ce... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 20:14 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
12 décembre 2016

Les roses de Formose

Formose ce 14 décembre 1949 Song est tourmentée… Quatre jours qu’ils ont quitté le continent pour se réfugier sur cette île de Formose sous la pression du rival vainqueur  et de son armée de loqueteux. Tchang a refusé qu’elle reste avec lui à l’état-major au cas où… car même si les Américains ont protégé leur repli (leur retraite ?) à travers le détroit, elle pourrait devenir une cible pour l’ennemi. Song n’a pas eu le choix et malgré ses protestations, son mari l’a fait conduire dans cette maison isolée loin des... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 13:28 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

09 décembre 2016

Fais dodo et laisse bon temps rouler !

Nous les cinq Nantais sommes les seuls du groupe qui n’avons aucune attache familiale avec les Cajuns d’Acadie ou de Louisiane. La nuit est tombée lorsque nous arrivons à Lafayette pour le « fais dodo » traditionnel. Car nous voilà entrés non seulement en Louisiane, mais nous sommes  au cœur du pays (a)cadien ! La Louisiane, le plus français des états d'Amérique du Nord fondé au XVIIe siècle, a connu le Grand Dérangement en 1755, lors de l’arrivée des Acadiens après leur déportation du Canada, chassés par les... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 18:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
08 décembre 2016

Frogmore la plantation de coton n'est pas le Tara de Scarlett !

En route maintenant pour Frogmore Plantation à Ferriday. C’est la première fois que j’ai l’opportunité de visiter une plantation de coton, et celle-ci couvre 700 hectares ! Il y a peu de coton en Louisiane, l’agriculture étant principalement axée sur maïs, riz, soja, légumes dont la patate douce. C’est la pleine saison de récolte du coton, mais la visite commence dans un vieux bâtiment de bois qui est aussi le musée de Frogmore, où est projetée une vidéo en français que nous commente ensuite la propriétaire des lieux qui souligne... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 18:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 décembre 2016

Nous entrons en Louisiane !

Ici, nous sommes en Louisiane, l'état du Mississippi est sur l'autre rive du fleuve Nous avons eu tort de ne pas petit-déjeuner à l’hôtel en Louisiane où nous avons dormi, car l’accueil qui nous est réservé dans celui du Mississippi a été inversement proportionnel à nos attentes. Un personnel totalement dépassé qui proposait un café clairet servi après une longue attente, et au lieu de thé vert, servait une sorte de tisane… Pas de pain ni viennoiserie : comme d’autres, j’ai dû me contenter d’un pâton mal cuit et me suis... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 00:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 décembre 2016

Bronzette au soleil

Demain lundi, j'aurai d'autres chats à fouetter et je risque d'oublier Lakévio : alors je prends un peu d'avance ! Ah qu’il est doux de ne rien faire en se dorant au soleil ! Sur les planches de Deauville, la Promenade des Anglais à Nice ou sur la Croisette à Cannes, on ne parle plus que de cela : il FAUT avoir le teint hâlé pour être à la mode ! Ben oui… c’est nouveau… ça vient de sortir ! Pendant si longtemps, les élégantes ont protégé leur carnation sous des ombrelles afin d’en préserver la blancheur... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 23:12 - - Commentaires [20] - Permalien [#]