23 octobre 2017

lz bouqet d'auromne des Papous

Bouquet d'automne Cette semaine, Lakévio a été machiavélique : elle a imposé l'inclusion de huit mots sans que l'on puisse en modifier l'orthographe et sans les conjuguer. Elle appelle ça "le jeu des Papous" ! Je ne sais comment s'en sont tirés les autres blogueurs et blogueuses, mais cela a bien ralenti mon inspiration comme vous le verrez ! Dictionnaire - pianiste - hortensia - bouée - affreux-mordant  - pénible - éclairer La jeune Meredith était songeuse en composant le bouquet qu’elle voulait offrir à sa granny en... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 07:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

18 octobre 2017

Soleil noir sur l'Oregon (suite

Dimanche   La 17-Mile-Drive est une route panoramique fameuse qui longe un des quartiers les plus riches de la Californie. JY rappelle que c’est aussi le plus cher des USA, et la route qui fait le tour de la péninsule de Monterey à Carmel dessert des propriétés cossues cachées dans la verdure. Emprunter cette 17 Mile-Drive coûte 10 $. Elle est bordée d’un côté par des terrains de golf où, parmi les joueurs, folâtrent des biches, mais plantée de cyprès, elle s’ouvre en face sur le Pacifique. Des points d’arrêt sont placés... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 12:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 octobre 2017

Feu rouge

Feu rouge Eugène Cadic était heureux : assis dans son jardin, il savourait l’idée qu’il allait faire de cet espace orienté plein Sud un petit paradis. Jusqu’alors, il n’y cultivait que les légumes indispensables à la famille qu’il était si heureux d’apporter à sa mariée, comme il aimait à dire. Il y avait assez de place pour y planter des rosiers, des dahlias, des hortensias, et même une glycine tout près de la maison, et que Marguerite (tiens ! des marguerites aussi…) pourrait voir depuis les fenêtres sans avoir à... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
15 octobre 2017

Soleil noir sur l'Oregon (suite)

Sheraton de Palo Alto – Université de Stanford Breakfast copieux au soleil près de la piscine. L’Université de Stanford est toute proche et l’immense campus boisé est coquettement fleuri et superbement entretenu par un personnel qui s’active. Il y a sûrement encore des étudiants sur place, vu le nombre de vélos rangés sur les socles. Une tour a été érigée en l’honneur d’un « ancien » qui est devenu Président des USA, Herbert Hoover, à ne pas confondre avec le fondateur de la CIA, Edgar Hoover le sulfureux. Une tour qui... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 21:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 octobre 2017

San-Francisco - Palo Alto

San Francisco-Palo Alto   Il est 1.15 AM (de la nuit !) lorsque l’avion se pose à Frisco. L’attente des bagages nous semble longue… très longue ; les nôtres ont été groupés dans un coin du hall. Reste à prendre la voiture chez Thirty Celle retenue par JY n’est plus disponible et il faut un long moment de palabre pour effectuer les formalités ; deux voitures lui sont proposées, mais d’un autre modèle que celui retenu (il faut pouvoir dormir dedans !). Le choix se porte sur une Toyota blanche dont les... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 15:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 octobre 2017

Le vieux fauteuil

Ouille ! J'ai oublié de programmer hier mon devoir du lundi, mais je peux fournir un mot d'excuse à la maîtresse Lakévio : mes Gwad'loupéens venus passer quelques jours avec moi sont repartis très tôt ce matin et ils sont maintenant au-dessus de l'Atlantique... Le vieux fauteuil  Depuis la mort de ma mère, son vieux fauteuil défraîchi était resté au grenier ; je ne lui trouvais aucune place dans la maison mais pour rien au monde je ne l’aurais jeté… Je ne suis pas certaine que mes parents l’avaient acheté neuf, mais... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 13:26 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

08 octobre 2017

New-York - San Francisco

New-York - San Francisco Le ciel est couvert et le restera pendant toute la traversée, hormis au-dessus des îles anglo-normandes qui se découvrent en notre honneur. New York déroule les toits des petites maisons de sa suburb zone sans que l’on puisse apercevoir Manhattan… et nous atterrissons juste en face, à Newark Airport dans le New Jersey ! Il nous faut récupérer les bagages sur le carrousel et les réenregistrer pour San Francisco ; au retour, nous n’aurons pas à faire cette démarche, nos bagages iront directement à... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 20:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
07 octobre 2017

Soleil noir sur l'Oregon

Soleil noir sur l’Oregon On the path of totality… or bust !  §  Les protagonistes de cette aventure dans un inventaire à la Prévert :   Illinca dite Coccinelle  mais aussi Lady Bug Liliana la Queen Mum de la précédente Jean-Yves le chef d’expédition, le boss en quelque sorte Blanche, dite Gwen (l’assistée et la narratrice) … et un raton laveur   Aéroport de Genève : jeu de cache-cache involontaire… Je suis attendue à la sortie française de l’aéroport, mais ma valise est déjà en... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 17:56 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
05 octobre 2017

Propositions suspectes

Plusieurs de mes posts (au moins six) ont été pollués par les propositions de prêt auxquelles je ne souscrirs en rien... Il est bien entendu que je n'ai aucun lien avec ce personnage qui vient de laisser ses offres sur mon blog. Je ne souscris en rien à ses magouilles et lui demande instamment de cesser ses intrusions dans mon périmètre, réservé à des gens sérieux. En revanche, je vais commencer à vous raconter mon dernier périple US dès ce soir
Posté par bourlingueuse à 14:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 octobre 2017

Noces de diamant

Noces de diamant 1) Commencez impérativement votre texte par la phrase suivante : "Ça a débuté comme ça." (emprunt à Louis-Ferdinand, qui voyage au bout de la nuit.) 2) Terminez impérativement votre texte par la phrase suivante : "En fait, Madame Polant déléguée par la famille avait seule suivi le corbillard." (emprunt à Maurice des Grandes familles.) Ca a débuté comme ça… et Fanch ce vieil homme, se souvenait de leurs jeunes années lorsqu’il avait épousé Soizick, sa jeune voisine, qu’il savait être la femme de sa vie.... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]