22 mai 2017

Soleil du matin

« Rentre Jeannette ! Ne reste pas au soleil, tu n’as plus l’habitude ! »  La petite Jeanne est revenue à la maison après de longs mois d’hospitalisation puis de convalescence au centre des Pervenches, au cœur de la Savoie. Après de si longs jours d’immobilité, ses petites jambes la démangent d’aller courir dans la prairie qui s’étend devant le manoir et mène à son coin préféré, la rivière bordée d’arbres sous lesquels il fait si bon se baigner en été… Avec quel bonheur elle a ce matin chaussé ses sandales,... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 14:16 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

15 mai 2017

Voyage en Italie Lasse d’avoir tant marché dans les rues de Florence, Isabelle s’était assise sous les arcades dont les bases plongeaient dans l’eau d’un bassin peu profond. Elle avait commandé un café-crème plutôt qu’un expresso parce qu’elle avait si mal dormi la nuit précédente qu’elle n’avait pu s’empêcher de sangloter en ressassant l’échec de sa vie dont elle avait tenté d’apaiser les regrets en revenant sur les lieux de leur voyage de noces cinq ans auparavant… C’était une folie dont sa famille avait tenté de la dissuader,... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 08:00 - Commentaires [14] - Permalien [#]
13 mai 2017

Les Aliens auraient-ils des Problemos ?

Alien Covenant  N’ayant pas vu le deuxième Alien Prometheus filmé par Ridley Scott, j’ai voulu voir le troisième Alien et j’en attendais beaucoup, ayant gardé du premier (sous-titré « Le huitième passager ») un excellent souvenir… Hélas ! Scott n’a pas pris les mêmes, mais il a recommencé ! Reprenons l’histoire : un vaisseau spatial et son équipage sont en route pour une planète à coloniser. Ils ont en soute 10.000 embryons qui devraient devenir de futurs colons humains quand ils auront terminé le... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 20:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mai 2017

Un compteur cachottier

J'ai reçu il y a quelques semaines un avis de la Compagnie des Eaux me signalant une consommation très au dessus de mes chiffres habituels et qui m'invitait à faire vérifier par un professionnel si je n'avais pas de fuite dans mes installations. Mais, avant de déplacer un plombier, je voulais être sûre de la réalité d'une fuite... Il me fallait donc attendre d'être seule à la maison afin de maîtriser les réflexes de notre vie quotidienne qui nous fait ouvrir un robinet ou tirer une chasse d'eau sans réfléchir... J'ai profité de... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 17:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 mai 2017

Les enfants de Cornouaille

Ainsi que chaque lundi, je rends mon devoir à lakevio@canalblog.com Enfants de Cornouaille Arrivés depuis quelques jours à Kerviguennou, nous sommes pour trois semaines en vacances dans ce coin de Cornouaille bretonne où sont nés nos parents. Alain, mon jeune frère s’ennuie déjà ! Il a dû laisser à Paris ses copains et surtout, notre père n’a pas voulu qu’il prenne son vélo, un Alcyon de compétition qu’il lui lèguera un jour ou l’autre. Papa, ancien coureur du Tour de France, accompagne Alain chaque jeudi au Vel’ d’Hiv’... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 08:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
07 mai 2017

De l'horreur aux Branquignols

Comme d’habitude, je suis allée voir Get Out (Tire-toi !) sans savoir de quoi il s’agissait. Je n’avais même pas jeté un œil sur l’affiche, ce qui m’aurait sans doute mis la puce à l’oreille… Le début du film m’a remis en mémoire Devine qui vient dîner ce soir, où un couple mixte  ou « domino » comme on dit aux Antilles, va pour la première fois rencontrer les parents de la jeune femme Blanche. Dans Get Out, Rose, fille de famille bourgeoise née d’un père chirurgien et d’une mère neurologue vient leur présenter... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 15:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 mai 2017

Un village sans dimanche (suite et fin)

Sachez que je partage les mêmes ancêtres avec la plupart des protagonistes de cette histoire. J'ai aussi très bien connu le curé en cause, l'intraitable et omnipotent curé de Lanvénégen, l'abbé Le Bris, qui était vicaire au Faouët lorsque j'étais enfant. Le père de mon parrain avait une salle de danse juste en face de l'église St Conogan (voir la carte postale) et il a eu les pires ennuis avec le clergé qui l'accusait d'encourager le péché... § Une seule fois dans le film, un témoin direct des événements, s’exprimant à propos d’un... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 mai 2017

Un village sans dimanche (suite)

En fait, comme on peut le voir sur la carte ci-dessus et contrairement à mes souvenirs, les trois villages ne s'inscrivent pas dans un triangle mais sur une ligne, et sont néanmoins très proches.  Les conséquences psychologiques sont énormes, mais les retombées économiques plus encore. Pensez ! Dans ces bourgs d’une campagne bretonne d’avant l’électricité, où les chemins mettaient plus de distance que de proximité entre les hameaux et le village, les messes du dimanche (trois en général) attiraient la population des... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 mai 2017

L'histoire d'un village sans dimanche

Je suis née au Faouët, et la plupart de mes ancêtres viennent de Querrien, qui parfois épousaient des "étrangères" de la paroisse de Lanvénégen. Ces trois villages entrent dans un triangle de 5/6 km de côté. Il m'est revenu en mémoire une histoire abracadabrantesque qui s'est passée dans les années 1950 et qui a fait l'objet d'un film de FR 3 diffusé en mai 2012. Je vais vous communiquer ce que j'ai retrouvé sur Internet concernant cette affaire étonnante. Vous me suivez ? Ca ne durera que trois ou quatre épisodes... Une fois n’est... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 18:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 mai 2017

Un petit tour à la campagne Il semblait si fier l’oncle Joseph, quand nous avons fait irruption dans la cour de Kerviguennou, dont les terres bretonnes arrivaient jusqu’à la rivière Ellé… Nous étions en 1956 et, la veille, il avait pris possession de son premier tracteur.  Ce n’était pas le Massey-Ferguson rouge de ses rêves, ses moyens ne lui permettaient pas d’envisager un seul instant une dépense aussi importante. A cette époque, on n’empruntait pas aux banques, tout se passait en famille et l’oncle Joseph savait bien que... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 15:18 - Commentaires [12] - Permalien [#]