20 février 2017

Les trois soeurs

Pour celles et ceux qui me lisent pour la première fois : chaque samedi, Lakévio http://www.lakevio.canalblog.com propose une oeuvre sur laquelle les blogueurs doivent écrire une histoire. Voici celle que j'ai imaginée cette semaine sur le thème... Les trois soeurs C’est Anne, la plus jeune qui a eu cette idée, mais elle a eu le plus grand mal à la faire admettre à ses deux aînées… Charlotte, peut-être parce qu’étant la plus âgée de la famille s’est arrogé le rôle de chef de clan, a répondu par un non catégorique à la proposition... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 00:57 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

13 février 2017

Dialogue de bêtes

Voilà ! j'ai fait avec retard (je n'étais PAS DU TOUT inspirée) le devoir que nous propose Lakévio pour le lundi, et je vais mieux : encore quelques séquelles mais je reprendrai d'ici quelques jours le cours normal de la tenue du blog et j'irai prendre de leurs nouvelles chez les copinautes. Dialogue de bêtes   Sur le siège arrière de sa Bentley, Sir Edward caresse doucement la tête des deux chiots dont son ami Lord Shaffey vient de lui faire cadeau. Les bloodhounds tout juste sevrés sont les fils de deux champions qui... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 20:34 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
06 février 2017

La croûte impayée de Mrs Freeman

Non Mrs Freeman, je ne vous paierai pas ce tableau que pourtant je vous avais commandé pour l’offrir à nos parents ! Je comprends aujourd’hui les raisons qui vous faisaient refuser que nous jetions un œil sur votre toile après chaque séance de pose ! Pourquoi nous avoir fait ces têtes d’ahuries à ma sœur Teresa et moi ? Vous nous aviez demandé d’être aussi naturelles que possible, et c’est ce que nous nous sommes efforcées de faire ! Je voulais que mon visage soit le reflet de mes pensées positives et ne... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 13:41 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
30 janvier 2017

Les yeux de Rachel

Il es 13 h, je viens de me réveiller après presque 12 heures de sommeil ! Je ne parviens pas à récupérer mes forces bien que je ne fasse rien d'autre que de délirer sur le thème que nous impose Lakévio... Voici mon devoir de ce lundi : Les yeux de Rachel Les yeux de Rachel   Lorsqu’elle m’a appelée, j’ai immédiatement compris au son de sa voix que Rachel était tourmentée. Elle ne pouvait m’en dire davantage au téléphone, disait-elle, mais avait besoin de me voir aussitôt que possible. Elle tenait à me rencontrer seule... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 13:20 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
22 janvier 2017

L'aveu

Tout est prêt ; je les attends et si j’ai choisi de couper quelques têtes d’hortensias roses du jardin que j’ai disposées dans le vase sans même une couronne de verdure, c’est que Jeanne, ma sœur Jeanne, ne les aime qu’ainsi : nues au bout de leur tige. Elle adore aussi montrer son savoir de botaniste et ne les appelle que par leur nom d’hydrangea macrophylla, ce qui impressionne beaucoup les néophytes. J’ai retrouvé dans un tiroir du grenier l’étoile de mer séchée de notre dernier séjour à la plage sur les... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 18:11 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
16 janvier 2017

Le repos

La Bourlingueuse est dolente et si elle a voulu participer au "devoir du lundi", le coeur n'y était pas vraiment et son imagination lui a fait défaut. D'ailleurs, elle retrourne se coucher : son médecin pense qu'elle a eu une pneumonie et pas une simple bronchite... Léa est rentrée fourbue de l’hôpital où elle a assuré une permanence au service de cardiologie. La nuit a été rude pour toute l’équipe médicale mais leur satisfaction a été grande d’avoir pu réussir le challenge pour lequel ils sont si soudés : tous les entrants... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 14:41 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

09 janvier 2017

Le bus

A tous ceux et celles qui m'ont envoyé leurs voeux, sachez que j'émerge tout juste de quelques jours de léthargie : je n'ai rien vu du passage à la nouvelle année, et n'ai pas pu profiter pleinement de la famille venue de si loin. Je soujaite à tous une excellente année. Voilà… c’est fait ! Seule sa sœur était dans la confidence et c’est elle qui lui a permis de préparer sa valise et de la dissimuler dans la grange du ranch. Sous le prétexte d’aller au drugstore du village chercher du baume pour soulager les mamelles... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 13:38 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
19 décembre 2016

Le collier d'Eurypyle

Une femme élégante descend d’un taxi et presse le pas dans Old Bond Street comme si elle craignait d’être abordée par les passants qui déambulent en jetant des regards distraits sur les vitrines des prestigieuses boutiques de luxe de ce quartier huppé de Londres. Son visage est connu pour avoir été célébré dans un passé lointain. Elle est encore très belle en dépit de la cinquantaine qui a fané l’éclat de son visage, mais le regard est resté très doux, ombré de longs cils bruns. Sa longue silhouette pulpeuse a gardé sa... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 01:57 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
12 décembre 2016

Les roses de Formose

Formose ce 14 décembre 1949 Song est tourmentée… Quatre jours qu’ils ont quitté le continent pour se réfugier sur cette île de Formose sous la pression du rival vainqueur  et de son armée de loqueteux. Tchang a refusé qu’elle reste avec lui à l’état-major au cas où… car même si les Américains ont protégé leur repli (leur retraite ?) à travers le détroit, elle pourrait devenir une cible pour l’ennemi. Song n’a pas eu le choix et malgré ses protestations, son mari l’a fait conduire dans cette maison isolée loin des... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 13:28 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
04 décembre 2016

Bronzette au soleil

Demain lundi, j'aurai d'autres chats à fouetter et je risque d'oublier Lakévio : alors je prends un peu d'avance ! Ah qu’il est doux de ne rien faire en se dorant au soleil ! Sur les planches de Deauville, la Promenade des Anglais à Nice ou sur la Croisette à Cannes, on ne parle plus que de cela : il FAUT avoir le teint hâlé pour être à la mode ! Ben oui… c’est nouveau… ça vient de sortir ! Pendant si longtemps, les élégantes ont protégé leur carnation sous des ombrelles afin d’en préserver la blancheur... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 23:12 - - Commentaires [20] - Permalien [#]