01 avril 2017

Mon petit personnel

Je ne vais pas vous faire de blague de potache pour marquer ce 1er avril ! D'ailleurs, je pense que c'est une tradition qui, si elle perdure, a perdu de sa vigueur... Combien de fois ai-je vu dans ma jeunesse des adultes sérieux auxquels un poisson de papier ou de carton coloré était à leur insu accroché dans le dos ! Même au collège, une copine avait pris le risque d'épingler une de ses oeuvres multicolores au manteau de notre sévère prof de maths ! Personne ne l'avait dénoncée quand la chose fut découverte par un(e) autre... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 16:31 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

25 mars 2017

La Jourbée de la Femme - réponses aux questions que vous ne vous posiez pas !

Chronologie du droit des femmes Michèle Vianès   1882 : Les lois Ferry instaurent l’enseignement primaire obligatoire et laïque ouvert aux filles comme aux garçons (gratuit depuis 1881). 1884 : Rétablissement du divorce (Loi Naquet) 1907 : Les femmes mariées peuvent disposer librement de leur salaire 1913 : Congés payés de maternité (4 semaines) 1924 : Les programmes scolaires filles et garçons deviennent identiques 1936 : Alors qu’elles ne sont ni électrices ni éligibles, 3 femmes sont nommées sous- secrétaires d’Etat... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 17:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
18 mars 2017

La Journée de la Femme

Oui je sais... je sais ! La date est passée et ne reviendra que dans un an ! Mais j'ai un petit jeu à vous proposer dont Internet vous donnera les réponses si vous vous donnez la peine de les chercher. Car quoi qu'on puisse en penser, nous avons été si longtemps des mineures aux yeux de la loi (Napoléon trompé par Joséphine s'est bien vengé en établissant le Code Civil !) On commence ? Savez-vous 1/ En quelle année avons-nous eu le droit de vote et d'égibilité ? 2/ En quelle année les femmes ont-elles pu encaisser et signer un... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 15:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 mars 2017

Articulation inversée

Je suis devenue un véritable puzzle au fil du temps, à force de pièces que les chirurgiens posent pour remplacer celles qui ne font plus leur travail correctement. Je ne vous détaillerai pas la liste de mes misères, vous avez mieux à faire qu'à les lire... Lorsque j'ai pris rendez-vous avec le chirurgien du service "orthopédie" auquel je suis abonnée depuis deux décennies, j'avais déjà en tête que l'intervention que je pensais inévitable devrait se caler avant deux dates où je voulais être libérée de toute contrainte. Jusqu'alors,... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 19:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
26 septembre 2016

C'est la maison de Jean ?

Que j'vous raconte ! Mon jeune artisan couvreur a enfin téléphoné pour fixer le jour de son intervention ! Le devis a été accepté depuis un bon moment, mais il s'est fait voler camion et matériel à deux reprises et a dû privilégier les gros chantiers pour s'en sortir... Mardi matin donc, à 9.30 h il passe son échelle dans le couloir central de la maison pour l'intervention côté Sud, puis se réinstalle sur la rue côté Nord pour le démoussage prévu... Je suis occupée dans mon "queendom", la pièce du fond de la maison qui donne sur le... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 15:42 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
22 septembre 2016

Ma journée du Patrimoine

Je me suis laissée dépasser par une succession d'événements dont je vous parlerai plus tard, avant de retouner à Barcelone avec la famille. Comme beaucoup de Français dimanche dernier, j'ai "patrimoiné"... si j'ose dire ! Depuis longtemps, je m'étais promis de visiter deux lieux et j'ai pensé que le moment était propice puisque la Journée du Patrimoine a cette vocation. La pagode bouddhiste n'est pas loin de chez moi et je passe devant chaque fois que je vais à la piscine. Le Dalï Lama que j'avais entr'aperçu de loin lors de sa... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 17:37 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

31 août 2016

Youpiiii ! Y en a un... La perle rare ?

Je suis la première dans la salle d'attente où je suis arrivée à l'avance, bien décidée à avoir le temps de mettre dans ma poche ce médecin roumain censé ne pas bien comprendre le français. La femme est petite, brune, coiffée au carré "à la Louise Brooks", la coupe des petites filles de ma jeunesse "à la Jeanne d'Arc". Elle m'a tendu la main, s'est installée derrière son bureau en ouvrant des enveloppes de laboratoires. - Je suis la mère d'Hervé M... votre patient récemment décédé. Ses mains ont lâché le courrier et son regard est... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 17:29 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
24 août 2016

Y a-t-il un médecin près de chez moi ?

Depuis des années, notre ami François était mon médecin traitant, et lorsque je n'étais pas capable de me déplacer jusqu'à son cabinet, il passait me voir quand il rentrait chez lui puisqu'il habite à deux pas de ma maison... L'âge venu, l'heure de la retraite a sonné et François a pris un repos bien mérité. Mais pour moi il y a un os... et de taille ! Car son jeune confrère remplaçant ne se déplace pas à domicile. De toute façon m'a-t-il dit, je suis beaucoup trop loin de son cabinet médical et il m'a conseillé de faire appel à SOS... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 18:08 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
25 août 2015

J'ai été fishée ! ou phishée...

    Chaque jour ou presque, j'ai l'habitude de soigneusement vérifier mes comptes bancaires... On prétend que les banques considèrent que leurs clients "dans le rouge" sont de bons clients, parce qu'ils paient des agios qui peuvent atteindre de belles sommes... Or, je me refuse à devenir une bonne cliente pour mon banquier ! Le 17 juillet dernier, grande fut ma surprise de voir mon compte débité d'un € au profit de London Online payment J'ai vaguement cherché de quoi il pouvait s'agir, mais ne me suis pas plus que cela... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 19:04 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
29 juillet 2015

Petite leçon d'économie à l'usage des pékins sans dents...

Une journée maussade dans un petit bourg humide au fin fond de la France profonde. Il tombe une pluie battante et les rues sont désertes.Les temps sont durs, le pays est très endetté, tout le monde vit à crédit.  Arrive un riche touriste allemand. Il arrête sa belle grosse voiture devant le seul hôtel-restaurant de la ville où il entre.  Il pose un billet de 200 euros sur le comptoir et demande à voir les chambres disponibles afin d’en choisir une pour la nuit.  Pour 200 euros, le propriétaire de l'établissement... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 13:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]