06 juin 2022

Les paradis artificiels

La chambre particulière Cette toile de Vettriano me fait irrésistiblement penser à Baudelaire. Je verrais bien un devoir qui commence par : « Je logeais dans la maison du principal, et j'avais obtenu, dès mon arrivée, la faveur d'une chambre particulière » Et qui finirait par : « Néanmoins un moment de réflexion me décida à attendre la fin de l'aventure. » Ça, ce serait chouette…   Je logeais dans la maison du principal, et j'avais obtenu, dès mon arrivée, la faveur d'une chambre particulière. ... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]