Les Fleurs du Mal ont-elles le spleen ?

 

Beaudelaire

 

Lectrices chéries, vous rappelez vous qu’aujourd’hui, ça fait deux cents ans que Baudelaire est mort ?
Il est parti se coucher au cimetière Montparnasse, squatter la tombe d’un beau-père détesté.
Il n’a pas eu le loisir d’y faire apposer l’épitaphe qui lui allait si bien :

« Ci-git qui pour avoir par trop aimé les gaupes
Descendit jeune encore au royaume des taupes »

Comme Heure-Bleue et votre serviteur, il fut un « nomade parisien » et y déménagea très souvent.
Il habita cet hôtel sur l’île Saint-Louis.
Ce lieu me rappelle évidemment quelque chose.
Mais à vous ?
Beaucoup d’entre vous ont vu un jour Notre Dame ou l’île Saint Louis.
Avez-vous erré dans les rues qui l’entourent ?
Qu’y avez-vous vu, qu’est-ce qui vous frappé, une des « petites choses de peu » qui vous frappent et vous émeuvent pour des raisons qui vous échappent jusqu’au moment où vous découvrez pourquoi elles ont remué votre âme.
Comme elles ont sûrement remué celle de Baudelaire.
Vous n’avez pas moins de talent, vous êtes seulement moins connues, alors dites lundi ce qui vous a remué.
(À part, bien sûr, cet appel au devoir, torché de main de maître par un Goût auquel France Inter a obligeamment donné le sujet du devoir car je ne savais pas quoi vous soumettre...)

Dans les collèges de ma lointaine jeunesse, lorsqu’on nous parlait de poètes aussi sulfureux que Beaudelaire, Rimbaud ou Verlaine, nos professeurs édulcoraient leurs commentaires afin que leurs élèves n’aient pas la curiosité d’aller chercher plus loin. Wikipédia n’avait pas encore été inventé.

Le seul poème que je suis sûre d’avoir étudié est l’Albatros…

Bien plus tard, j’ai lu quelques « Fleurs du Mal », mais ce n’était pas vraiment ma tasse de thé, et c’est pourquoi je n’ai pas grand-chose à écrire sur ce ‘’fils à maman’’ (comme Proust), me réjouissant au passage que mes deux fils ont su couper le cordon ombilical sans pour autant cesser de m’aimer…

C’est ma fierté de voir qu’ils ont préféré celles avec lesquelles ils ont choisi de partager leur vie…  

§

Sommes-nous si loin de Beaudelaire ?