Lucien mon petit-fils est passé hier et, par acquit de conscience, est allé vérifier à la cave que tout allait aussi bien que je venais de le lui affirmer.

Il y a encore une semaine, tout me paraissait redevenu normal me semblait-il... Lorsqu'il pleuvait (et il a beaucoup plu les jours suivants) je me sentais délivrée d'un grand poids, puisque les travaux qui avaient défoncé le sol de mon garage avaient permis de trouver une conduite en PVC fendue sur 15 cm.

Lucien est remonté avec une mauvaise nouvelle : la petite fosse était à nouveau pleine d'eau qu'il a aussitôt vidangée dans un seau qu'il a vidé dans le jardin en plusieurs fois... Il va revenir chaque jour.

J'ai assitôt pris contact avec mon assureur. Par chance, l'interlocutrice au bout du fil a été cette fois à mon écoute et a pris en compte toutes mes remarques. Car, n'ayant pas fourni le devis des maçons AVANT les travaux, l'assurance était en droit de ne pas me rembourser du tout (elle n'a pris en charge qu'une partie de mes débours, et je ne parle pas de la franchise). Mais le maçon m'avait dit qu'il ne pouvait faire de devis, les conduites défectueuses pouvaient l'amener à creuser sur plus de six mètres, 3 dans le garage et 3,30 m dans une pièce de vie carrelée.

Comme si, en cas d'incendie, on envoyait un devis à son assureur avant d'appeler les pompiers...

J'en suis là, le moral dans les chaussettes comme vous pouvez le penser !