Dimanche 4 août

Toutes les choses ont une fin, bonnes ou mauvaises… Un dernier bain dans notre petit lagon où Hélène découvre un fragment de poterie, visiblement un morceau d’anse. Il faut savoir que nous sommes sur un site archéologique qui fut occupé par les Caraïbes qui en avaient chassé les Arawaks. Ces tessons ne sont pas rares et je me souviens en avoir trouvé la toute première fois que j’y suis venue. Le terrain nu que les enfants venaient d’acheter laissait apparaître le tuf calcaire et deux vaches à bosse paissaient une herbe rare. Trois cocotiers avaient survécu au précédent cyclone, mais le lagon était déjà une merveille !

Le terrain nu est devenu en vingt ans un très beau jardin tropical où se plaisent les plantes adaptées à ce sol ingrat, et la ville a aligné une somptueuse allée de cocotiers qui ombragent la plage et alentour.

Ma valise est bouclée, je ferme boutique. A demain à Roissy !