Vendredi 2 août

Une panne d’oreiller m’a sortie du sommeil vers 10 h… On m’a attendue pour le bain matinal. Pas une sargasse en vue, mais le ciel s’est obscurci. La pluie tropicale se déverse à gros bouillons mais, comme Gribouille, nous sommes restés dans l’eau ne voulant pas raccourcir ces temps de bonheur d’être ensemble et d’en être heureux.

Mon départ étant programmé pour dimanche soir, il est proposé une traversée pour Petite Terre toute proche où nous passerons la nuit, plutôt que Marie Galante où nous avons nos habitudes. Pas question de rater mon avion !

Nous dînerons indien ce soir a proposé Antoine… J’avais pensé au poulet rôti de Jocelyne si convivial, bon enfant et aux prix raisonnables… Pas de cuisine à préparer… mais ils me font croquer leur héritage ! Hélène a plaisanté en parlant d’abus de faiblesse et les autres ont demandé de quoi il s’agissait !

L’Himalaya  a de la classe et l’accueil est à la hauteur. La carte aussi et chacun y a trouvé son bonheur. Même les enfants qui avaient déjà dîné ont remis ça ! Le(s) St Emilion ont été offerts par Bernard et le digestif par le patron…