Je n'ai pas... mais pas du tout été inspirée par le sujet...

La preuve !

 

Laconique

 

Laconique

Luce appelle Francis.

Nous ne connaissons que les réponses de Francis.A vous d'imaginer  et d'intercaler ce que raconte Luce, connue pour être très bavarde en toutes occasions, et surtout au téléphone.

Quelle bonne d’idée tu as d’appeler… Je décrochais juste pour te téléphoner !

- Oui ?

- Tu ne devineras pas d'où je t'appelle…

- Non.

- Nous sommes arrivés ce matin. Ca te dirait de passer ta soirée avec la famille ?

- Mais, comme tu veux !

- Tu n’es pas contrariante à ce que je vois… et même pas étonnée !

- Ah bon !

- Il y aura aussi Germaine, il faut que tu le saches… Mais vous n‘avez pas un contentieux ?

- Mais non !

- Elle ne t’avait pas dépannée lorsque tu as eu cet accident et que tu étais en tort ?

- Non

- Je pensais que Germaine t’a avancé une belle somme que tu ne lui aurais pas rendue

- Pas cette fois.

- Parce qu’il y en a eu d’autres ? Je te propose de régler cette affaire au plus vite

- Pourquoi pas.

- Bon, c’est entendu, Hubert passera te chercher puisque ta voiture est indisponible

-  Ah, non !

Pourquoi pas ? Tu es aussi fâchée avec Hubert ?

- En effet.

- Ah ! ce n’est pas ce que m’a dit Hubert. C’est si grave ? 

- Peut-être.

- Pas de quoi fouetter un chat, il m’en aurait glissé un mot. Je le mets au courant ?

- Fais pour le mieux.

- Donc il pourra passer te chercher et te conduire jusqu’à Pornic. Pareil pour le retour ?

- Oui.

- Tu es ma p’tit’ sœur préférée tu le sais… Tu promets de ne pas t’emballer ?

- D'accord.

- Je te fais confiance

- C'est ça.

- A tout à l’heure donc…

- A tout à l'heure.