Vendredi 14

Cheboksary est la capitale de la Tchouvachie, dont j’ignorais alors jusqu’à l’existence. Le programme qui habituellement, donne clairement les caractéristiques du lieu que l’on traverse, est quasi muet pour cette ville.

J’ai décidé de rester à bord, et d’autres que moi ont fait le même choix. J’ai feuilleté à la bibliothèque un livre sur Albert 1er roi des Belges (dit le Roi-soldat) en pensant à Bernard, mon gendre unique et préféré, qui est sujet de son descendant Philippe 1er.

Michel Laclos a été le compagnon de cette matinée, et si je n’ai pu finir la grille 16 avec des mots que je ne connais pas (c’est rare chez lui), j’ai terminé la 17 en cinq sets. Hélène est revenue un peu déçue de la visite, mais ils ont rencontré dans son monastère un moine français qui leur a fait son numéro en leur racontant son histoire, que Jocelyne soupçonne en partie imaginée. Il est Vendéen et Luc ira voir sa famille à son retour en France.

IMG_20180914_0920403

Je ne suis pas d’accord écrit Catherine car il est connu et reconnu, et son parcours est vrai

- Tu n’as rien perdu…  me dit Hélène à son retour...

Il y a eu une blessée qui va désormais se déplacer en chaise roulante à l’extérieur et avec des cannes visiblement trop courtes pour elle : France s’est fait (donné) une entorse et avec Catherine, elle a pu à son corps défendant, tester la qualité des soins hospitaliers de la Tchouvachie !

 P1130016

France précise : En visitant la Russie sous un autre angle au cours de mon trajet en taxi, mon attention a été attirée par de gigantesques canalisations munies de leurs robinets non moins géants, courant le long des trottoirs, enjambant les rues, permettant aux piétons de traverser en passant en dessous. Première pensée : pétrole ? Mais renseignement pris auprès du chauffeur, ce sont les canalisations d'eau chaude de la ville. leur cheminement est pour le moins original.

 La cheville de France est plâtrée et le diagnostic incertain.

Une excursion est proposée pour voir le réservoir de Cheboksary qui est un lac de retenue achevé en 1982 pour alimenter une usine électro-électrique et permettre de réduire les inondations. Il faut une heure en car pour y parvenir et autant pour le retour. Quant à ceux (les plus nombreux) qui n’ont pas choisi l’option, ils iront se balader en ville ou ils verront la deuxième partie du film sur les Romanov, écouteront un concert de piano ou encore se brancheront sur la wi-fi qui n’est opérationnelle qu’à un endroit précis du bateau après une connexion compliquée, et encore lorsque le bateau est à proximité d’une ville.

Pas de suspense hélas ! pour la fin tragique de la famille impériale et l’assassinat de Raspoutine, devenu le vrai maître de la Russie. Ce dernier avait pressenti que sa vie était menacée ; il avait écrit au tsar : Si je devais succomber par un membre de ton entourage, sache que toi et tous les tiens, je dis bien tous les tiens, vous mourrez tous avant deux ans.        Grigory

Etrange prédiction… ou prémonition ?