Avoir du style

La cigale et la fourmi

Je vous propose d'en réécrire l'histoire dans un style différent.

Nouvelle, Témoignage, Théâtre, Intrigue policière, Biographie, Conte, Publicité...

Ou bien, Compte-rendu sportif, Actualité TV, article de presse ...

Vous avez le choix ! 

Décomposez, recomposez.

Compiliation des oeuvres, lundi !

§

Comme chaque matin au petit-déjeuner, j’ai ouvert Ouest-France et parcouru mon journal favori d’un œil distrait. A la page locale toutefois, un article accroche mon regard.

Une jeune femme a été retrouvée inanimée dans le parc enneigé de la Gaudinière et conduite aux urgences de l’hôpital de Nantes dans un état préoccupant. Sans papiers, elle n’a pu être formellement identifiée à l’heure où nous mettons sous presse. Elle est vêtue légèrement compte tenu de la température hivernale. Un détail intrigue les sapeurs pompiers qui l’ont secourue : la présence auprès d’elle d’une mandoline laisse penser qu’il pourrait s’agir d’Esméralda, la jeune musicienne qui, au cours de l’été dernier animait avec tant de talent les rues nantaises. Un appel est lancé pour rechercher sa famille qui pourrait formellement la reconnaître. Nous formons des vœux pour que son état s’améliore afin qu’elle reprenne connaissance et puisse expliquer les circonstances qui l’ont amenée dans ce parc déserté.

 §

 Esméralda ! Je me la rappelle encore chantant de sa belle voix claire et dansant comme une sylphide dans les rues de notre bonne ville, sous les applaudissements d’une foule bon enfant qui était nettement plus avare de sa monnaie que d’encouragements tapageurs.

Désespérée, la malheureuse aurait-elle voulu mourir dans le froid vif qui s’est répandu sur la région depuis quelques jours ?

Malgré moi, je me suis surprise à murmurer les vers de La Fontaine que nous récitions à l’école :

Que faisiez-vous au temps chaud ? Je chantais, ne vous déplaise…

Vous chantiez ? J’en suis bien aise…

Eh bien… dansez maintenant !