Sheraton de Palo Alto – Université de Stanford

Breakfast copieux au soleil près de la piscine.

L’Université de Stanford est toute proche et l’immense campus boisé est coquettement fleuri et superbement entretenu par un personnel qui s’active. Il y a sûrement encore des étudiants sur place, vu le nombre de vélos rangés sur les socles. Une tour a été érigée en l’honneur d’un « ancien » qui est devenu Président des USA, Herbert Hoover, à ne pas confondre avec le fondateur de la CIA, Edgar Hoover le sulfureux. Une tour qui porte son nom permet de voir à 360° la Silicon Valley, où travaille Scott, le fils de mon amie Joyce. Quelle surprise si on se croisait !

DSC00859

DSC00848

Il n’est en tous cas pas dans la tour Hoover d’où l’on aperçoit Google, HP, Microsoft, Facebook et quelques autres géants qui ont bouleversé notre vie quotidienne. Surprenant : un carillon flamand de 48 cloches occupe le centre de la plate-forme donne parfois des concerts. Vous vous doutez bien que la tour n’est pas là que pour permettre aux curieux d’y monter : c’est aussi et surtout une gigantesque bibliothèque où sont rassemblés plus de 27.000 ouvrages.

DSC00894

Une longue perspective laisse apparaître la façade d’une église. Je suis toujours intéressée par l’architecture et l’intérieur des édifices religieux, et je me dirige vers l’église quand mon regard est attiré par un groupe de statues de bronze sur un coin de pelouse… Rodin ! Les six bourgeois de Calais en ces lieux !

DSC00891

Ils sont un peu plus grands que nature et les visiteurs laissent leurs enfants grimper sur les statues quand ils ne les posent pas eux-mêmes. Le jeu consiste en plus à imiter le geste de ces condamnés qui expriment tant de souffrances ! Je pense que nous ne devons pas être nombreux (trois au plus) à connaître l’histoire de ces six bourgeois qui, en chemise et pieds nus, durent livrer au roi d’Angleterre vainqueur, les clés de leur ville afin d’épargner la vie de ses habitants. Cet ensemble ne fait pas partie des 12 éditions originales de l’œuvre de Rodin : des statues ont été modifiées. Il n’empêche : elles sont impressionnantes et si expressives !

La Green Library n’est ouverte qu’aux étudiants, JY est déçu, il aurait aimé y  jeter un coup d’œil.

 La route vers Monterey longe le Pacifique et un incendie s’étend sur les collines en bord de mer. Deux avions et un hélicoptère sont sur place. L’un d’eux ne tarde pas à déverser une masse énorme de poudre rouge, un retardateur de feu. Je n’ai pas eu le réflexe de prendre des photos.

La circulation s’est ralentie, sans doute à cause d’un accident. Au moment où nous passons, le puissant 4X4 de la police pousse et déplace carrément la voiture accidentée pour la mettre sans ménagements sur l’accotement.

DSC00949

Illinca la Coccinelle est plongée dans Whattsapp et les échanges par I-phone avec la famille en France. Sa tablette est posée sur le siège entre nous avec mon petit ordi notebook Samsung sur lesquels est sagement assis le raton-laveur.

A Monterey, nous posons nos valises chez Bide e Wee, qui offre des bungalows individuels pour accueillir les touristes. Nous sommes à l’étage de celui qui nous est attribué. L’appartement est constitué d’une chambre-salon, d’un coin dînette, d’une salle de bain et d’une autre chambre où nous dormirons Illinca et moi.

J’invite la famille au Fandango où le pavé de saumon est goûteux et sûrement sauvage, parce que pas du tout farineux…

P1110337

Comment expliquer que mon compte bancaire refuse de s’ouvrir malgré le mot de passe dont je suis certaine de l’exactitude ? Comment se sortir de cette impasse puisque je ne pourrai faire le virement qui me permettrait de résoudre le problème que me cause l’oubli de ma carte ?