28 avril 2017

On s'fait une toile ?

N’étant pas forcément d’accord avec les critiques dans les journaux, je vais au cinéma sans les lire auparavant… C’est pourquoi je suis allée sans méfiance voir « Life origine inconnue », persuadée qu’il s’agissait d’un documentaire… En fait, il s’agit d’une fade resucée du premier Alien, celui de Ridley Scott et avec Sigourney Weaver : une station spatiale internationale revient de Mars où elle a prélevé des échantillons dans lesquels le physicien du bord détecte UNE cellule, qu’il va mettre en observation après... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 18:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

24 avril 2017

Jeannette est revenue toute excitée du jardin, tenant quelques violettes dans ses petites mains serrées… Vite ! je voudrais les mettre dans de l’eau pour les rapporter à Maman. Faute de vase assez petit, je lui ai trouvé un verre côtelé en véritable « cristal de moutarde » qui fera l’affaire jusqu’à l’heure du retour. Ma nièce est heureuse… elle respire les fleurs dont elle est sûre qu’elles sentent délicieusement. Ces violettes, dont j’ai acheté six godets il y a près de vingt ans chez Truffaut se sont... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 15:26 - Commentaires [18] - Permalien [#]
03 avril 2017

Woodstock

Ainsi que chaque lundi, je rends ma copie à http://lakevio.canalblog.com Les cinquante ans du festival de Woodstock Quel choc ai-je ressenti en recevant cette photo prise par un jeune journaliste des Inrockuptibles qui prépare une série d’articles sur le cinquantenaire du festival de Woodstock et qui t'avait interviewée ! Je t’ai trouvée pathétique… Pourquoi vouloir encore et encore ressembler à la jeune fille lumineuse que tu as été en ce temps là ? N’as-tu pas compris que les années ont passé et que les oripeaux... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
01 avril 2017

Mon petit personnel

Je ne vais pas vous faire de blague de potache pour marquer ce 1er avril ! D'ailleurs, je pense que c'est une tradition qui, si elle perdure, a perdu de sa vigueur... Combien de fois ai-je vu dans ma jeunesse des adultes sérieux auxquels un poisson de papier ou de carton coloré était à leur insu accroché dans le dos ! Même au collège, une copine avait pris le risque d'épingler une de ses oeuvres multicolores au manteau de notre sévère prof de maths ! Personne ne l'avait dénoncée quand la chose fut découverte par un(e) autre... [Lire la suite]
Posté par bourlingueuse à 16:31 - - Commentaires [12] - Permalien [#]