En sortant du musée, une noce joyeuse s’apprête à monter en voiture, et la mariée rebondie porte dans une main un accessoire inhabituel à nos yeux de Français : un balai !

 J’ai voulu en savoir plus et Internet m’a renseignée :

 Partout dans le monde, on note l’existence de nombreuses traditions, qui entourent l’union d’un homme et d’une femme dans le mariage. Parmi elles, on peut citer la curieuse tradition de sauter par-dessus un balai… Pratique courante dans les mariages afro-américains, cette tradition de sauter par-dessus un balai a récemment fait l’objet d’un film. Mais qu’en est-il vraiment de cette tradition, et que symbolise-t-elle ? Apparemment, cette pratique trouve ses origines en Afrique.  Sur le continent, les mariés sont liés aux poignets pendant la cérémonie de mariage. Puis, après avoir été déclarés mari et femme, ils sautent par-dessus un balai pour signifierl’abandonde leur vie de célibataire et de leurs anciens problèmes, pour déclarer à l’assistance leur volonté d’entrer dans une vie à deux, de créer une nouvelle famille, et d’accomplir ensemble les responsabilités domestiques. Cette tradition continue aujourd’hui à être pratiquée aux Etats-Unis, surtout dans les mariages afro-américains : avant de sauter, le couple va tenir le balai ensemble, et dessiner un cercle autour d’eux pour éloigner tout ce qui pourrait nuire à leur mariage. Ils déposent ensuite le balai au sol, et vont sauter par-dessus pour marquer le début deleur vie de mari et femme. Pendant ce temps, une personne récite un texte rituel traitant de l’union du couple, et qui les invite à être bons l’un envers l’autre.

 Pour ma part, je n’ai pas assisté à la cérémonie du saut, ni pris de photo ! Peut-être quelqu’un du groupe a pu en voir davantage ? Chez nous en France, la jarretelle de la mariée suffit au bonheur du couple qui empoche souvent une belle cagnotte à l’issue de la vente !

black-american-wedding2-690x518