Logo

11 octobre

J’ai demandé à Scottie de l’accompagner à l’office à First Methodist church (first = première construite). Décor dépouillé, bois et briques, avec une grande croix suspendue dont l’ombre gigantesque s’inscrit sur le mur. C’est le “jour de la chorale” dit le programme imprimé. “Jésus que ma joie demeure” ouvre la cérémonie par des hand-bells (chaque femme a une cloche dans chaque main, et est donc responsable de deux notes seulement). C’est très doux à l’oreille. Applaudissements. Puis les voix d’enfants suivies de celles des teen-agers, et enfin, les adultes. Agréable moment.

Je suis vaille que vaille le sermon en américain du pasteur, qui parle de la Samaritaine. Un bloc de papier circule, où  chacun inscrit son nom et s’il est membre de l’église, ou bien comme moi, visiteur. On fait aussi la quête, et, avec les billets, il y a aussi des chèques. A la fin de l’office, le pasteur salue chaque famille, et a un mot gentil pour chacun.

Retour à la maison pour se mettre à l’aise, puis shopping : tous les centres commerciaux sont ouverts 361 jours par an. On nous salue partout par des “Hi !” prononcé “Aïe !”, et on nous dit “Yes Méhèm, no Méhèm”... (Madame). Scottie m’a demandé hier si j’étais intéressée par un match de football... J’ai répondu “non” parce que je n’ai pas pensé qu’il pouvait s’aCowboys Dallasgir de football Stadiumaméricain, et je le regretterai quand je la vois s’échapper pour suivre àn la TV le match des Cow Boys de Dallas contre les Eagles de Seattle. Elle me laisse avec Marc qui se choisit longuement une paire de chaussures, hésitant entre plusieurs paires, incapable de prendre une décision. Il finira par suivre mon avis, qu’approuve Scotie, radieuse : Dallas a gagné !

Les Levi’s 501 sont en taille américaine, et mon tableau comparatif ne m’aide pas. Espérons que 32 et 34 iront à mes 40 et 42 !

Menus de ce dimanche :

P’ti déj : jus d’orange et café, rien d’autre.

12.30 h : fromage sur le pouce et un fruit.

18.00 h chez Joyce : un hot dog de viande hachée, de fromage et de moutarde sucrée.

C’est vrai qu’ici, on mange n’importe quoi, on boit n’importe quoi, on a soin de choisir pain et beurre sans graisse ou presque (avec l’aval des Comités de santé), mais on mange saucisses et œufs frits, le lard croustillant en fin rubans dorés. Il y a aussi de la mayonnaise à 0 % de matière grasse. Si, si ! J’en ai goûté...

 12 octobre

J’ai laissé 60 $ à Scottie pour qu’elle envoie à Nantes un colis qui contient mes cadeaux à la famille ; le post-office est fermé, c’est Columbus Day. Il y a aujopurd’hui 500 ans que l’Amérique a été découverte, mais il semble bien que les débats politiques aient pris le pas sur l’événement, et plus encore le football. Je ne peux m’empêcher de penser au “mot” de Pierre Dac : “Si Christophe Colomb n’avait pas découvert l’Amérique, Kennedy n’aurait pas été assassiné à Dallas... 

Un dernier regard sur downtown, et je quitte Scottie qui me serre longuement contre elle. Merci pour tout. Nous nous reverrons souvent.

Mon voyage n’est pas fini : j'irai d’abord à Seattle où 2 familles m’attendent, puis à Chicago où je serai reçue par des amis de Scottie, et enfin Detroit dans une famille que j'ai reçue, et où ma fille Hélène me rejoindra avant qu’elle ne me fasse découvrir New-York qu'elle connaît déjà…