Ce n'est pas rien, mais l'événement s'y prêtait : les 90 ans de la doyenne de la famille !

J'avais anticipé et cherché le sujet de la toile que j'offrirais à ma marraine qui est aussi ma cousine, autant dit ma grande soeur... Deux filles complices de toujours... seules parmi une flopée de garçons.

Carte_postale_Quimperl_

Même si elle vit à Lorient depuis de longues années, son coeur est resté à Quimperlé où elle est née. J'eus la chance de trouver dans une brocante une vieille carte postale où, par chance, figurait sa maison natale, depuis longtemps démolie. J'ai commencé l'ébauche bien avant mon séjour en Guadeloupe, puis tout effacé lorsque j'ai repris les pinceaux à mon retour d'Alaska... bref, j'ai enfanté cette toile dans la douleur !

Tabl_78_Rue_des_Ecoles___Quimperl_

Odile a toujours froid : pas question de peindre la neige de la carte postale. J'ai donc accroché des fleurs aux fenêtres sous un ciel un peu voilé pour ne pas trop m'embarrasser des jeux d'ombres et de lumières. La maison de droite au toit d'ardoises bleues qui a une façade en biais dans la petite rue est celle où la vedette du jour est née. Le clocher me semblait bancal, et j'ai dû garder la toile sous les yeux pendant lontemps avant de m'en déclarer satisfaite. Mais je ne l'ai signée que la veille du départ...

La famille de Polignac possède encore la château de Kerbastic à Guidel, mais les temps sont durs et ils ont dû devenir hôteliers pour boucler le budget... à quatre étoiles bien sûr !

DSCN2017

Nous y avons fait le repas qu'avait organisé sa fille et même si tout le monde n'a pas été satisfait, c'est qu'il y a toujours des difficiles à contenter !

DSCN2015

DSCN2028

DSCN2018

DSCN2023

Odile a été comblée de cadeaux et de fleurs (une centaine de roses au moins), mon tableau l'a touchée et son émotion a été visible de revoir la maison de son enfance. D'autant plus que j'y avais ajouté le personnage de son père forestier, de retour avec son cheval de la forêt de Carnoët où il exploitait le bois de chêne pour le chauffage des Quimperlois. Je m'étais convaincue que la fillette qui tient un bébé c'était Odile elle-même, mais il semble que non...

DSCN2038