Jeudi 1er octobre

Nous sommes depuis cette nuit dans le fuseau horaire de l’île de Guam (célèbre depuis la sanglante bataille de la guerre du Pacifique) et de Sydney, connue pour l’architecture si particulière de son opéra. Le décalage horaire avec la France est de 9 heures, sauf si, entre temps, vous êtes passés à l’heure d’hiver. Après avoir été parmi les derniers à voir le soleil se coucher, nous voici désormais dans les premiers à le voir se lever… au moins ceux qui sont tôt dehors, car pour ma part, je prends le prétexte (pas fallacieux) de reposer mon dos et prolonger ma nuit…

Chaque jour, nous recevons un résumé imprimé des principales nouvelles depuis le New York Times : aujourd’hui le tsunami qui vient de frapper une fois de plus l’Indonésie touche le personnel, largement originaire de là-bas.

InternetLe programme de ce jour rappelle qu’en accord avec le Ministère des Communications du Japon et les autorités portuaires, les services Internet et de téléphone ne seront pas disponibles pendant que le navire sera dans les eaux territoriales ou les ports japonais. Je ne pourrai donc pas communiquer entre le 3 ou le 4 et le 12 ou 13 octobre prochains.

La mer est devenue très forte, le bateau est secoué, nos pas sont incertains et la vaisselle se fracasse à grand bruit.

Le dîner nous a fait partager la table du directeur du Boston Museum et de son épouse Japonaise. Lui est Hollandais d’origine et a commencé sa carrière au Rijke Museum d’Amsterdam. C’est un vrai puits universel de culture, et d’écouter cet homme rend intelligent… Il parle parfaitement le français, parmi d’autres langues, connaît Jules Verne, Talleyrand, Sacha Guitry, mais aussi… Pierre Loti.

DSCN2156Chaque soir, les serviettes de toilette du lendemain sont façonnées en forme d’animaux et il faut bien de l’habileté aux stewards pour réaliser avec humour ces pliages. Hier soir, c’était un chien qui m’attendait sur le lit, et ce soir, c’est un éléphant avec mes lunettes de soleil qui allonge sa trompe.

Vendredi 2 octobre

Agus le steward a bien roulé et plié ma serviette en chaussant la trompe de l’éléphant de mes lunettes de soleil, mais il a oublié de laisser la fiche du service-room…et aussi de me laisser la carte qui rappelle qu’il fallait retarder la montre d’une heure, si bien que j’ai été décalée une partie de la journée, et que nous sommes déjà dans le fuseau horaire de Tokyo et Séoul.

Je lui ai demandé s’il était inquiet pour sa famille. Non, tout va bien chez lui, ce qui n’est pas le cas de ceux originaires de Sumatra.

La mer s’est calmée après la tempête d’hier (force 10 affichée)

J’ai trouvé à la TV une chaîne qui ne diffuse que des films légers et les comédies musicales du cinéma américain d’avant la Seconde guerre mondiale…300px_Mickey_Rooney_and_Judy_Garland_in_Babes_in_Arms_trailer imagesimages_ErrolEsther Williams, Judy Garlandimages_fred, Mickey Rooney, Walter Pidgeon (incarnant Ziegfeld) Errol Flynn, Fred Astaire dans les décors incroyablement éblouissants et somptueux de la grande époque du cinéma d’Hollywood en noir et blanc.

Deux baleines ont été vues près du bateau, mais je l’ai su trop tard.

Je file au jacuzzi pour soulager mon dos sur lequel les anti-inflammatoires ne semblent plus faire d’effet ! J’y ai retrouvé les deux Poitevins et nous sommes vraiment à mariner dans le dernier salon où l’on cause…de politique ! Un Allemand arrive qui nous prouve que notre cinéma est connu et apprécié Outre-Rhin, mais aDSCN2180ussi la chanson française. Nous voilà tous deux fredonnant « La Bohème », « La mer » puis bientôt chantant à pleine voix « La Vie en rose » et « Sous le Ciel de Paris »…

Après le show des danseurs, très enlevé, le dîner était en tenue « formelle ». Pour ne pas avoir lu le programme, je suis arrivée en jean et T-shirt, avec cependant un foulard de soie qui donnait à ma tenue la note d’élégance qui lui manquait. En gens bien élevés, mes voisins de table ont fait semblant de ne s’être aperçus de rien.DSCN2185

DSCN2187Ayant croisé Agus dans un couloir, j’ai demandé quel animal il nous préparait pour ce soir. « It’s a secret ! »

C’est un dinosaure qui sera ce soir le gardien de ma nuit…