Carnet de bord du mercredi 23 septembre 2009

Il aura fallu que je pose le pied sur  le ms Volendam pour être sûre que tout n’allait pas rater… Car il faut si peu de choses pour que les rêves s’écroulent : le dos trop douloureux, un réveil que l’on n’entend pas, un train raté, une grève, un avion détourné, un pilote facétieux, une compagnie aérienne qui fait faillite, tout peut arriver… Et puis mon passeport, revenu juste à temps avant le départ, revêtu des précieux visas obtenus des Ambassades de Chine et du Viet Nam, qui m’a donné quelques angoisses… Car sans lui, je n’aurais pas même pu quitter le territoire !

DSCN1821Paris-Dusseldorf par Air Berlin (qui était nettement moins cher), puis Dusseldorf-Vancouver avec la même compagnie, dans un avion qui réalisait son premier vol… Dix heures pour cette dernière traversée et neuf heures de moins à la montre DSCN1824: Joyce mon amie texane, m’attend à l’aéroport. Ce n’est que le lendemain que nous découvrirons l’une des curiosités de Vancouver : la steam clock… l’horloge à vapeur ! Même le nettoyage des trottoirs se fait à la vapeur ! La preuve...

DSCN1861DSCN1868DSCN1856DSCN1873

Elle fonctionne… l'horloge... mais ne donne pas toujours l’heure exacte. A notre premier passage, elle indiquait 9 h et a vaillamment sifflé l’air de Westminster en laissant échapper de ses tuyaux la vapeur qui l’anime, mais l’appareil photo est formel : il était 10.19 h. Repassant un peu plus tard, nous avons vu qu’une bonne main avait redressé la situation et mis l’horloge au pas !

Si j’ai l’air aussi rébarbatif auprès de la steam-clock, c’est que mon dos me torturait. Et j’ai demain rendez-vous pour une séance d’acupuncture par le praticien du bord.

Promis, je vous tiens au courant !DSCN1878

DSCN1845

Dans le parc Stanley, l'emblème des prochains Jeux Olympiques d'Hiver est implanté, sans que j'aie pu savoir ce qu'il représentait. Si quelqu'un peut éclairer ma lanterne ? Sans doute un symbole amérindien...

J'ai aimé le reflet de ce vénérable bâtiment dans le miroir du gratte-ciel qui lui fait face.

Après avoir découvert ma cabine (sans hublot = la moins chère) je suis montée sur le deck pour assister au départ de ce qui restera le voyage de ma vie. Venez... je vous emmène !

DSCN1911

DSCN1915DSCN1922DSCN1925