J'ai laissé en plan la généalogie angoumoise en cours d'après-midi, car une idée me trottait dans la tête... Depuis l'automne dernier, me trouvant, à la nuit tombante arrêtée à un feu rouge un jour de pluie, j'avais été séduite par le spectacle que m'offrait la rue à travers le pare-brise dégoulinant. J'attendais l'opportunité de prendre une photo qui servirait de support à une petite toile.

Et puis hier soir, rendant visite à Michelotte, une photo d'animation de son site entrait juste dans l'optique de ce à quoi je pensais... En moins de trois heures, j'ai pu finir "La promeneuse sous la pluie" que je vous livre, même si elle n'est pas encore signée !

Ah ! sur les conseils de Légio, j'ai ajouté quelques alpinias au "Brin de causette près de la cascade".Etape_finaleEtape_finale